Un jour à Roland Garros, Porte d’Auteuil, Paris 16e

Allez l’arbitre,

Allez Venus, allez Nicole

Allez l’arbitre.

Le seul intérêt d’assister à un match à Roland Garros plutôt que de s’installer devant sa télé, c’est l’ambiance. La hola, les encouragements hurlés, les commentaires circonstanciés, les drapeaux qui flottent, les nuages qui flottent. Les joueurs aussi quelquefois qui flottent.

Ca vaut le déplacement. Le jeu aussi, bien sûr. Première constatation : qu’est-ce qu’ils tapent ! Filles ou garçons, ils tapent comme des sourds. Non contents de massacrer à chaque coup cette pauvre balle qui ne s’y attendait pas, ils accompagnent leur geste d’un ahanement  tripal.

Je ne suis qu’une fille mais  les cris qu’elles s’arrachent des tripes quand elles frappent me paraissent plus castrateurs qu’aphrodisiaques, me semble t-il. Je ne sais pas ce qu’en pense la gent masculine. Qu’est-ce que ça doit être au lit, ne peut-on s’empêcher de penser.

« Ah tu vas à Roland ? »

Elle le connaît bien, elle l’appelle par son prénom. Je sens qu’elle me regarde autrement. Serais-je en fin de compte devenue fréquentable, presque tip top ?

« Génial, tu vas voir, il y a des boutiques à tous les coins de courts.»

Chouette. C’est vrai que ça manque à Paris.

Chic Roland Garros ?

Oui, non.

Chic populaire plutôt. On voit plein de stars dans les tribunes, c’est le dernier endroit où se faire inviter, mais en même temps, toi, pauvre tennisman du dimanche au cordage en boyau (nul, ça se fait plus depuis Rod Laver. Qui ?), tu peux venir, tu es accepté puisque tu payes ta place. Y en a même qui paye pour juste regarder le grand écran du stade.

Ils arrivent (les tenants de RG) à nous faire croire que nous faisons partie de la haute, (ce qui n’est pas le cas, je nous rassure), tout en nous faisant dépenser des fortunes en « souvenirs » griffés.

Tout ce « so chic », n’empêche pas les gens de tartiner, sandwicher-maison, de se sustenter cheap à la saucisse frite pendant que les « invités-hôtes » du Village « que sur invitations », précise la demoiselle en tailleur ou robe blanche, aux visiteurs égarés ou aux resquilleurs culottés et ambitieux, s’empiffrent de petits fours light et de champagne Pop.

La tribune présidentielle arbore panama, gracieusement prêté par la direction. C’est sensé aller à tout le monde et être élégant et bien c’est quelquefois faux sur les 2 tableaux.

Le people est comme le péquin. Il a intérêt à faire des essais avant d’arborer devant le central scrutateur un couvre-chef qui le rendra ridicule aux yeux du plus fan de ses admirateurs. Mais il vaut mieux avoir l’air con qu’avoir l’air rouge.

C’est qu’il faut prévoir toutes les possibilités météo quand on passe la journée Porte d’Auteuil, c’est que toute sortie est définitive. Tu es condamné à crever d’une insolation ou d’un rafraîchissement ou à acheter un pull couleur Terre Battue ou une casquette aux couleurs de l’année. Parce que tous les ans ils changent la couleur. Comme ça tu peux commencer une collec’. Sympa.

La musette du spectateur averti (en vaut deux) contient de la crème solaire, une casquette, un coupe-vent imperméable, un foulard, une écharpe, un châle, une étole, un pull, une carte bleue, de l’eau, des gâteaux, des sandwichs, un coussin, des lingettes, une trompe, une carte gold, un brumisateur, un parapluie, un bouquin, une raquette (si tu veux avoir l’air d’un compétiteur) et pour signer les autographes, rajoute un stylo et signe d’un nom sud-américain ou tchèque, ça fait pro.

Le spectacle est aussi dans le stade mais pas toujours le chic. Il y a les spectateurs en service commandé, reconnaissable au costard, les pros du sport, reconnaissable au tee-shirt citröen sport et aux chaussures Reebok. Si tu es malin, rajoute le lien RG plus la carte « sésame ouvre-toi » pour la tribune présidentielle, si tu es invité.

« Allez Kader ».

Je suis sure que s’il s’appelait Jean-François, l’arbitre descendu de sa chaise, on ne l’interpellerait pas par son prénom. Pour les fautes de ligne, c’est pire qu’à la télé, on y voit moins que rien et on n’a pas le replay. Mais bon on se permet d’engueuler l’arbitre, comme le meunier: « alors, tu dors, la petite balle va trop vite ? »

Le commentaire des faux-pros mais vrais donneurs de leçons sont toujours pertinents.

« Mets la bien »,  très élégant  à l’adresse de la russe énervée au service, ou encore plus fin « il y a de la ramasse », pour les ramasseuses de balle de 13 ans.

« C’est nul ça sans déconner ».

Sans déconner, si tu peux faire mieux, prend sa place, pauvre nain, et c’est pas sympa pour les nains ce que je dis là.

Rajouter un parapluie petit si tu veux pas te faire écharper par les voisins du dessus en cas de grain. On est en banlieue ouest, le Bretagne n’est pas loin.

« Elle est pas capable de passer avec 50% de premières , je démissionne ».

« Articule » à l’adresse de l’arbitre étrangère qui ne prononce pas très bien. Il est vrai.qu’on ne capte pas un traître mot de ce qu’elle baragouine.

« On n’a pas le décodeur ».

D’un autre côté, le score est affiché. C’était peut-être un aveugle qui l’a reprise

Dans la loge Paribas, des Schtroumfs verts  se sont donnés rendez-vous. Ils sont tous affublés du bob vert à étoiles de la maison, tous en bras de chemises, cravates. Que des hommes, pas une nana et tous ridicules.

Le grand truc c’est d’encourager le joueur qui n’est pas sur le terrain ou même carrément un footballeur.

Ca fait toujours rire. Ca occupe.

Parce qu’une journée à Roland, c’est long.

3 réponses à “Un jour à Roland Garros, Porte d’Auteuil, Paris 16e

  1. Pas mal l’article… je serai plus long en commentaire ce soir, quand je serai de retour de RG. Pluies, rares averses disent ils sur le sites de meteo france. Merci pour les conseils du parfait baluchon du supporter d’un jour.
    A peluche

  2. Finalement, journée de M…., pluies jusqu’à 15H. uniquement 2H de match en live; le reste du temps, chercher une place sous un préau, et dépenser un max dans les boutiques.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s