Bernardaud: l’art pictural à l’honneur

Chez Bernardaud, la collection d’hiver se décline en couleur et noir et blanc avec un mélange de tradition et d’innovation.

photo de boite oiseaux bernardaudEt oui, on trouvera des nouveautés dans la collection « oiseaux », comme la bonbonnière sur pied. Qu’on se le dise cette année, l’art de la table français a imaginé des bonbonnières. Il y en a pour tous les goûts de Lalique à Alessi. Chouette on va pouvoir grignoter des bonbons et autres chocolats mais de façon chic.

photo bernardaudRevenons au cheptel Bernardaud: Côté couleur, la collection Chagall fait le plein. La célèbre coupole de l’opéra Garnier orne une coupe (360€, ça prend quand même moins de place que l’original) alors que l’ange rouge vole sur un plateau.

Attention pour ceux qui aiment la porcelaine blanche, l’artiste platicien Olivier Nottellet a imaginé des coffrets d’assiettes. Dessus des formes blanches sur fond noir et vice versa. Des formes énigmatiques, un trognon de pomme photo bernardaud pommeou un petit fantôme qui vous regarde? Des représentations soumises à vos interprétations.

photo bol bernardaudPour vos petits-déjeuners, Bernardaud et Géraldine de Beco, designer, ont pensé à nos mimines fragiles. Ils ont créé le bol à double paroi pour ne plus se brûler avec son café au lait du matin. Le secret de l’air entre les deux parois de porcelaine. Il a fallu attendre 2010. Moi bêtement j’attends que ça refroidisse ou je prends un gant de four ce qui je l’avoue n’est pas très pratique. De plus ce bol est poétique. Quand vous versez du lait par exemple (c’est mieux pour la démonstration), voilà que se dessine des formes. Géraldine a conçu et dessiné cet objet plus compliqué qu’il n’en a l’air (125€). Voilà qu’apparaissent une colombe, un chat, un loup….

Et pour les amateurs de souvenirs parisiens, des assiettes à dessert-monuments de Paris, façon peintres pointilistes.

photo sautoir noir galetCôté bijoux: Encore du noir et blanc, avec Galet, un pendentif  sautoir (540€) ou collier, boucle ou bague, un bijou minimaliste et somptueux, une performance technique.

Et pour les amateurs de thé comme moi, deux théières d’Andrea Branzi, dans le vent: Foglia, inspirée de la feuille, blanche et verte et Bulle (140€), qui se présente comme un cercle parfait.

photo fogliaphoto bulle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s