Trois baudets, deux mulets, une libraire

photo de la couverture fashion mode d'emploiHier, au Trois Baudets, salle de concert-expo-café-resto, entre Blanche et Pigalle, j’ai assisté au cocktail de lancement du livre « Fashion, mode d’emploi » de Catherine Schwaab, éditions Flammarion.

Je vous reparlerai plus tard de ce beau livre à la fois informatif, didactique et sociologique. A cette soirée: des journalistes, des pros de la mode et du maquillage, des people, Mugler, Pierre Cardin…Pierre Cardin est  flanqué « du couple infernal » comme me souffle un invité. Effectivement l’homme très grand et la femme,  au chignon bas années 50, sont tirés à quatre épingles, en costume noir. Le duo semble sorti directement de Matrix (style Lambert Wilson et Monica Bellucci) ou des Men in black. Ils sont flippants. un peu comme les frères Bogdanoff mais en version masculin-féminin. (Je passe sur le fait que j’ai renversé le verre de Bordeaux sur ma robe fraichement sortie du pressing et que j’ai planqué la tache sous l’étole en cachemire, comme ça j’ai doublé la tache, tout benef’ pour le teinturier.)

photo de la librairieBref, il y avait là, la libraire des Abbesses, co-organisatrice de la soirée. Une femme haute en couleur tout de blanc vêtue aux lunettes cerclées de noir. Elle est une figure de Montmartre et des libraires actifs de la capitale. Marie-Rose tient une librairie générale où elle fait la part belle à la littérature, aux Beaux-livres, à la philosophie, au théâtre…

Chez elle, pas de boutique poussièreuse mais un lieu vivant. Elle ne donne pas son avis sur les livres, « je ne me permettrais pas », elle préfère « laisser les livres parler d’eux-mêmes. »

Elle organise des évènements en lien avec le Théâtre de la Ville et aussi régulièrement la présentation par un auteur de sa bibliothèque idéale.  Ce 30 octobre, Joseph Nadj dévoilera les 10 livres qui ont marqué sa vie. 

Elle milite aussi pour la journée de mobilisation de la librairie indépendante et chaque année remet le prix Wepler – Fondation la Poste pour soutenir la création littéraire.  (en partenariat avec la célèbre brasserie de la place Clichy).

L’édition 2010 récompensera  de  10 000€  un auteur « qui explore sans limite aucune, les territoires de la création romanesque. »
 Le jury renouvelé tous les ans, composé de journalistes, de libraires et de grands lecteurs (des accros de la lecture) choisira parmi les 12 écrivains retenus.

Cette année, rendez-vous le 22 novembre à la brasserie Wepler.

Librairie des Abbesses 30, rue Yvonne Le Tac, 75018  Paris
Tél . 01 46 06 84 30 – Fax : 01 46 06 44 54

Une réponse à “Trois baudets, deux mulets, une libraire

  1. Pingback: Livre: Fashion mode d’emploi ou le mode d’emploi de la mode | Parisienne à Paris – Choses vues à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s