Couleur et rétro: les deux tendances de l’été 2011 pour l’Art de la Table

coupe Dina AlessiLe dernier jeudi de Janvier a lieu traditionnellement la présentation à la presse de la saison d’été pour les marques phares de l’art de la Table. Donc Jeudi je suis partie vaillament à l’assaut des Lalique, Degrenne, Sèvres et autres Villeroy & Boch. La vie de journaliste est dure: refuser les petits fours, accepter les cadeaux (très rares en ce moment), engranger les dossiers de presse et enregistrer les discours des attachés de presse.

Cet été sera coloré. Le soleil est dans les assiettes à défaut d’être dans le ciel.  Guy Degrenne relance la collection présentée cet hiver, Hulahoop, aux rayures multicolores et les couverts Colorissimo  tout aussi arc-en-ciel. Modulo Color présente un petit côté années 70 avec des formes carrées. Personnellement Modulo Nature en grès mat mastic m’est assez sympathique.

pirouette  vide poche Si j’étais vous je rajouterai sur la table le vide-poche Pirouette de Frédéric Gooris présenté par Alessi, aux rayures acidulées ou les porte-fruits en porcelaine Baby à l’intérieur tapissé de bleu ou de rouge pétillants.

machine nespresso pixieNespresso joue le design fun avec la ligne Pixie: 6 couleurs électriques pour des machines affinées (11 cm de largeur) et pour les accessoires, gobelets et distributeurs à dosettes.

service comme chez mère grandVilleroy&Boch nous emmène à la campagne, chez mère-grand, avec « Farmhouse Touch » (que feraient les créatifs du marketing sans l’anglais). du blanc et du bleu pour déjeuner dans la prairie verte et sous les cerisiers roses. Pour plus d’exotisme, le service Samarkand vous plongera pour l’une des assiettes, dans un bleu lagon délicat.

Jean-Vier, tisserand basque, fait exploser comme à son habitude la grisaille parisienne avec ses créations. Au menu, des rayures, du bayadère avec des associations de couleurs incroyables:  vert anis, rose fuschia, mauve, rouge éclatant…des nappes, des torchons, des serviettes de bain aux teintes plus douces que pour la table mais tout aussi originales et même des draps de plage d’un côté en coton velours pour la douceur et de l’autre en coton bouclette pour s’essuyer facilement (53€). Que n’y avait-on pensé plus tôt?

assiette eurotropiquesBernardaud propose Eurotropiques, 6 assiettes à dessert, 6 assiettes, toutes différentes et un plat ovale, dessinés par les Frères Campana. Pour l’originalité et la créativité, c’est réussi, pour le reste, je ne suis pas fan mais les goûts et les couleurs…je préfère nettement les bijoux Galet déjà connus en noir et blanc, ici, présentés en turquoise et cuivre, lumineux et ensoleillés!

photo verres segovieCôté cristal, Sèvres crée du verre. Une façon d’accompagner la crise en vous offrant une jolie table à moindre coût. Et toujours, l’éclat du cristal et de belles formes modernes pour des verres transparents mais aussi colorés comme Ségovie.

Lalique en contrepoint, choisit le noir ou le blanc si élégant façon années 20 avec la collection Signature, inspiré par Manhattan et ses gratte-ciel. Des vases, flacons de parfum (Epis, mon préféré), carafes, bougeoirs, pendules, des objets magnifiques, intemporels et précieux qu’on adore regarder à défaut de les offrir. Un savoir-faire hors pair pour un artisanat français qui touche à l’art. La marque s’est associé à l’ébéniste David Linley pour fabriquer deux boîtes à bijoux Art Déco (99 pièces chacune en édition limitée déjà en partie commandées par les riches russes ). L’une en bois de macassar recouvert de parchemin blanc, surmonté du motif en cristal Masque de Femme. L’autre en bois d’érable laqué noir et panneau de perles de cristal (je l’adore). Pour les mortels plus communs mais encore originaux, les bijoux de la marque se déclinent maintenant en or. Coeur classique, pendentif muguet délicieusement rétro et collection pyramide, style années 30, s’exposent dans tous leurs éclats de cristal.

victoire de samothrace yves Klein laliqueMais Lalique cède aussi à la couleur avec une réédition en série limitée  de la Victoire de Samothrace de Yves Klein (83 comme l’âge auquel a disparu le peintre Klein). Et quelle couleur! Un bleu incomparable comme le maître l’a rendu célèbre dans le monde entier. Et un tour de force incroyable de Lalique pour recréer ce bleu inimitable en cristal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s