Toilettes publiques

Par Toilettes Publiques, vous pensez que je vais vous parler des tenues
affriolantes des dames de Cannes, qui montent sans jamais les descendre les
marches du palais et que la population excitée attend et commente. Et bien non.

Je vous parle des vraies toilettes publiques de base, les Decaux &co.

Poussée par la nécessité et l’envie
pressante, j’opte pour faire un tour dans les toilettes de rue. Ma salle de
bains est en travaux ou plutôt au point où ils en sont, en destruction totale.
La reconstruction sera pour plus tard. Donc pressée par le temps je choisis de
me rendre dans cet endroit que seuls les touristes et les sans abris
fréquentent plutôt que le café. J’appuie sur le bouton open. Magique, ça ouvre
sans sésame. Doucement, sans bruit, la porte glisse en arc de cercle sur bien 2
m de quoi laisser place à un char d’assaut , on peut entrer à 5 de front avec
armes et bagages. Les fauteuils roulants sont les bienvenus. J’avise le lieu .
Surprise.! Propre avec une vague odeur de détergent costaud et d’autre chose
qui vousc onfirme que vous êtes bien dans des toilettes. Le jour où ça sentira
Shalimar, ça se saura. J’appuie sur le bouton fermage de porte, une voix
s’élève  » la porte est verrouillée ». Les toilettes causent. En même
temps, je préfêre qu’elles me confirment que la porte ne va pas s’ouvrir d’un
coup alors que je serai dans une position scabreuse.

Je repère le siège, correct, il y a même du papier dans les distributeurs , je
suis sciée. Tout le confort, il manque les journaux et les mots croisés mais on ne
va pas critiquer pour si peu. L’affaire faite, j’appuie sur le bouton chasse
d’eau, et je me dirige vers le lavabo . Et là les toilettes me parlent. A moi.

Une voix de dame aimable. Je commence à jeter un œil alentour, comme s’il
pouvait y avoir quelqu’un d’autre que moi. Ils n’auraient quand même pas mis
une caméra… »vous avez choisi, le jet économique, merci, c’est donc
celui-ci qui sera actionné dès que vous serez sortie.  »
Ah ben super. Je suis bien contente de le savoir.
« si vous désirez changer d’avis,
Ah je peux?
« vous le pouvez encore en choisissant l’autre flux »
Je réfléchis, je m’interroge, je me pose la question, flux eco ou luxe, je
jette un œil ; que faire ? je demande l’avis du public, j’appelle un
ami ? Allez je me jette à l’eau. Je garde mon premier choix! Je me lave les mains, ah pas de serviette, pas d’étoile du coup décernée, mais ce sera pour une prochaine fois.

Près de la porte, l’instant de vérité.
S’ouvrira, s’ouvrira pas? j’appuie sur le sigle, ouverture,  sésame, glissement majestueux et me voilà dehors saine et sauve! Soulagée à tout point de vue! Vive Decaux!

Une réponse à “Toilettes publiques

  1. A reblogué ceci sur Meracauet a ajouté:
    By Public Toilets, you think I’ll talk about outfits
    alluring ladies of Cannes, without ever going up the down
    steps of the palace and the expected population and excited comments. Well no.

    I’m talking about real public toilets basis, Decaux & co.

    Driven by the need and desire
    urgent, I opt for a ride in the toilet street. My room
    bathroom is in the works, or rather the point where they are in total destruction.
    The reconstruction will be for later. So pressed for time I choose to
    go to this place only tourists and the homeless
    attend rather than coffee. I press the open button. Magic, it opens
    without sesame. Slowly, quietly, the door slides arc on good 2
    m enough to leave room for a tank, you can enter 5 front with
    bag and baggage. Wheelchairs are welcome. I advise the place.
    Surprise.! Clean with a faint smell of detergent and beefy else
    that vousc onfirme that you are in the toilet. The day it feels
    Shalimar, it will be known. I press the rent doorknob, a voice
    stands « the door is locked. » Toilets cause. same
    time, I’d rather they confirm me that the door will not open a
    then suddenly I’m in a ticklish position.

    I spot the seat, correct, there is even paper in the dispensers, I
    am cut. All the comfort, it lacks newspapers and crosswords but not
    will not criticize him for so little. The case made​​, I press the button hunting
    of water, and I head to the sink. And then tell me the toilet. A me.

    A kind lady voice. I begin to take a look around, as if he
    there could be someone other than me. They would still not be
    a camera … « you have chosen, the economic jet, thank you, this is
    it will be activated as soon as you exit.  »
    Ah well great. I am glad to know.
    « If you want to change your mind,
    Ah I?
    « You can still choose the other stream »
    I think, I wonder, I ask myself, eco flow or luxury, I
    take a look; what do you do? I request the opinion of the public, I call
    friend? I go into the water. I keep my first choice! I wash my hands, oh no towels, no star awarded blow, but that’s for another time.

    Near the door, the moment of truth.
    Will open, not open? I press the acronym open sesame majestic sliding out and I am safe and sound! Relieved at any point of view! Decaux Vive!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s