T’as pas ta fouta?

Vous ne devinerez jamais ce que j’ai vu sur le marché du Cap-Ferret? Un nouveau must, « it », indispensable accessoire de l’été: la fouta.

J’ai découvert cette chose improbable en musardant, déambulant dans les allées du marché du Cap-Ferret. Ca fait chic le Cap-Ferret. Comme les stars de la télé, de la chanson et autres Philippe Starck, moi aussi, je me tape des huitres (et le vin blanc)  au village ostréicole et les gâteaux de Frédélian (trop bons mais trop petits) grâce à l’hospitalité de  mes amis. Sympa les amis, précieux.
Tous les matins, nous devisons sur la grande question du jour: et pour déjeuner, on mange quoi? L’autre grande question étant, on va à l’Océan ou au Bassin, se baigner? La troisième étant: on mange quoi ce soir?
Pour nourrir la tablée, direction le marché. Après un passage au café Peyo du marché qui délivre tapas ( trop bons et pas trop petits, hum le poivron rouge farci…), jus d’orange et sangria sans oublier le café, nous faisons un tour hors du marché couvert.

Et là entre deux allées de poteries d’étoiles de mer et de bois flotté, de caleçons à fleurs et de couteaux de Thiers, je vois un panneau, puis deux, trois…partout, tout autour: « foutas ». Des quoi? Mais c’est quoi, ces « foutas« ? D’abord c’est un ou une fouta? On s’en fout. (facile mais incontournable)
Puis, sous le panneau « 27 € ou 15€ »: l’objet. Foutas en pagaille. En fait c’est un drap, un tissu en coton fin, un truc qu’on trouve dans les hammams. Allez savoir comment c’est arrivé jusque là…mystère. Les hammams ne courrent pas trop les rues du Cap. Cela s’est propagé aussi vite que le pashmina. A croire que cela se reproduit tout seul. Certains se sont échappés du marché pour s’afficher dans les boutiques déco du village. En provenance de Saint Tropez, des beige et blanc, des taupe et gris, des bons chics, bons genres. Mais il y a en a aussi de couleurs vives,  qui selon moi n’ont jamais vu la Tunisie de près de loin et si ça se trouve sont estampillés made in China.  Mais ce n’est pas vrai, il ya eu une charrette, un tombereau, un cargo, un porte-container, qui s’est échoué sur le banc d’Arguin? Le pire, c’est que ça se vend. Foutas droit devant, foutas sur pétasse. La fouta sort à la playa. Je ne vois pas bien l’intérêt sinon que c’est plus fin que le drap de bain mais pour s’essuyer avec en sortant de l’eau, ça ne vaut pas l’éponge.

Et côté éponge, optez plutôt pour le  kikoy de Simone et George: un côté paréo et un côté éponge, dans des couleurs super tops! Et le plus, une petite poche pour planquer ses clés. 38 € au même marché ou 50 € sur le site.

Sinon vous avez aussi chez Jean Vier, créateur de linge basque, la serviette de plage: un côté éponge pour se sécher et un côté velours pour s’allonger en douceur! Grande idée.

En résumé: Je t’en foutrais pas de la foutas, moi. Pour rien au monde. D’ailleurs Je ne crois pas que la foutas passe le cap du Cap. Parce que dans les dîners parisiens, la question : « alors ta foutas, quelle couleur? » Ca fait un peu foutas de gueule.

16 réponses à “T’as pas ta fouta?

  1. en Arabe c’est féminin, en Français à vous de choisir, vu que je suis créateur et exportateur tunisien de foutas, je garde toujours le nom au féminin donc quand je discute avec mes clients je parle de ma fouta, hummmm ma belle, de plus j’aimerais bien quelle soit « une » et pas « un » pour simple raison de marketing, je l’aime tendre, large et belle…qu’en pensez vous?
    c’est de chez selekta international

  2. Bonjour,je revendique l’usage de la FOUTA! c’est devenu un accessoire indispensable dans notre quotidien! depuis 1 an,nous nous en servons tous les jours,salle de bain,l’été dernier sur la plage,mes 4 filles en voyage ou à la piscine! séchage trop rapide!j’achète les miennes sur un site(hors du Cap Ferret!!!)dans la région Lyonnaise,site:plan-bea.com
    Beaucoup de choix,et services nickels,je ne paie pas de frais de port,c’est cool,non?!

  3. vous cherchez, mais qui la fabrique? où est ce qu’on peut trouver l’originale, certes y’a des mauvaises qualités à des prix abordables, mais la vraie, ou peut on la trouver?
    tout simplement je vous envoie sur une page, c’est là que vous trouverez la belle Fouta authentique
    http://www.facebook.com/myfouta

  4. Bonjour, et bien je suis une « mordue » des foutas ; j’en achète plusieurs et très régulièrement pour faire des cadeaux ; j’ai trouvé une boutique à Paris 15ème (Montparnasse) qui en présente des originales et surtout de très belles qualités ; pas les modèles que l’on voit sur les marchés ;
    en plus je regarde régulièrement sur leur site pour voir les nouveautés ;
    http://www.au-lavoir-daubagne.fr
    belles foutas à toutes.

  5. Bonjour, vous êtes bien chroniqueur! Les fouta sont bien fabriquées en tunisie. Le mieux c’est que vous restiez sur la terrasse de fredelian au lieu de faire le marché pour raconter des bêtises. Essuyez vous bien avec votre kikoy dont la doublure est en polyester.

  6. Hello tout le monde, il y a beaucoup de tarifs différents et les produits sont tous les mêmes. je les ai trouvé pour la fête des mères à 12.9e sur fouta-fashion. il ne manque plus que le soleil pour que ma douce maman puisse l’utiliser à la plage à la Rochelle…

  7. BROSSO Paulette

    Oui, pour répondre à la qualité, j’avais achetée des foutas sur le marché à 15 € et comme je les repasse, j’ai eu la surprise de voir qu’elles étaient en polyester et vendues pour des cotons. il n’y a qu’au repassage que vous pourrez vous apercevoir de la « méprise ». en effet le polyester colle au fer en réglage coton.
    les 100% coton ont un prix, c’est pour cette raison que je ne les achète plus qu’Au Lavoir d’Aubagne, car elle m’a dit qu’elle les repassait toutes.
    en plus j’ai vue la différence de qualité des franges. une fois lavées elles ne se délitent pas, en plus le prix est plus que satisfaisant.
    vous pouvez voir toutes les semaines les modèles qu’elle reçoit sur son site : http://www.au-lavoir-daubagne.fr

    • Bonjour, Merci pour cette adresse, j’y suis allée hier et j’ai acheté un duo magnifique. elle a reçu des kikoys rouge. une merveille. bon été

  8. je confirme, rapport qualité/prix, je n ai pas trouvé mieux qu au lavoir d Aubagne pour les foutas, et les produits de hammam sont extras aussi. Une super adresse.

  9. La fouta a largement passé le cap du cap… Je l’ai même vue en Thaïlande, effectivement portée par des touristes français. Preuve qu’elle est une parfaite compagne de voyage. Moi je suis folle de foutas et les collectionne depuis 4 ans. Je viens de dénicher un modèle fabriqué 50% en fibre de bambou et 50% en coton. Intriguée par le tissage en bambou en nid d’abeille et la promesse d’une douceur inégalée, j’ai commandé cette fouta sur https://www.ottoiio.com/fr/
    Trop hâte de la recevoir et la tester…

  10. Bonjour,
    Je suis une fan des foutas depuis des années , j’ai toujours cherché à acheter les moins chères mais aussi de bonne qualité. J’ai trouvé un site qui envoie directement de la Tunisie des foutas de bonne qualités . Voici le liens : http://lartisanet.com 🙂
    Merci à tous

  11. Je suis allée à la boutique Au Lavoir d’Aubagne à Paris (75015), je ne connaissais pas et j’ai découvert les foutas, véritable mode aujourd’hui ! Elles sont de très bonnes qualité avec un large choix de couleurs. Du coup, j’ai fait le plein pour l’été et je suis sure qu’elle seront très bien pour la plage ! N’hésitez pas à y aller faire un tour !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s