Madame de…Vilmorin au Petit Montparnasse, Paris

Coralie Seyrig a adapté et joue Louise de Vilmorin, écrivain, femme de son temps, compagne d’André Malraux au théâtre du Petit Montparnasse. Un spectacle drôle, léger et profond à l’image de son inspiratrice, Louise de Vilmorin.

Un salon cossu et raffiné. Un piano quart de queue, un lourd rideau à fleurs, une liseuse du même tissu. Au centre, un tapis chinois. Louise de Vilmorin évolue dans ce salon de la maison de son enfance. Elle évoque ses frères chéris, sa poupée adorée, son père disparu trop tôt, sa mère pas vraiment affectueuse. Elle raconte ses amours, nombreuses, ses amitiés fidèles, ses contradictions et ses audaces, avec esprit et humour.

PhotoLot de Madame de

« L’argent me ruine », répète-t-elle comme une excuse ou plutôt une explication. Légère et inconséquente, toujours prête à faire des dettes pour un bel objet, elle raconte, pour obtenir de l’argent, d’incroyables histoires à ses amis qui n’en sont pas dupes.
Encouragée par Malraux, elle écrit des romans, des poèmes, des scénarios. « J’aime raconter des histoires, mais pas du tout écrire. » D’abord on la croit égocentrique, évaporée mais très vite, on discerne une femme, lucide sur son travail et libre de ses choix. Si libre et moderne, que celle qui a dit « de nos jours il n’y a plus que les homosexuels et les prêtres qui veulent se marier »,  choisit sans hésiter une vie tranquille et presque soumise à son mari si celui-ci en est heureux.

PhotoLot de madame de

Coralie Seyrig a tiré des entretiens de Louise avec André Parinaud, un vrai spectacle avec un personnage et un monologue cocasse truffé de bons mots. la comédienne incarne avec subtilité, drôlerie et élégance Louise en lui donnant de la chair et de l’émotion. Louise nous parle d’elle, de son temps et de sa vie. Nous ne sommes pas des spectateurs mais des invités en son salon.

Théâtre Montparnasse
31 rue de la Gaîté 75014 PARIS 01 43 22 77 74
du mardi au samedi à 19h  matinée : dimanche à 15h
d‘Annick Le GOFF et Coralie SEYRIG d’après les entretiens
d’André PARINAUD.
mise en scène  Christine DEJOUX avec Coralie SEYRIG.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s