Une Autre Vie: une pièce de charme au théâtre La Bruyère

Dans, Une Autre Vie de Brian Friel, Sonia et André, des gens ordinaires, s’inventent une autre vie dans un café miteux de Moscou. Deux âmes solitaires de passage que rien ne destinaient à se rencontrer, se racontent et se content à l’autre en l’espace d’une soirée. Cette pièce dégage beaucoup de charme. Un charme dû au texte mais aussi beaucoup aux deux comédiens pétris d’humanité simple et d’émotions vraies. Un joli voyage au théâtre La Bruyère à 19h.

Une salle de café ordinaire

Sonia, jolie femme toujours vibrante, est à Moscou pour relancer son exploitation à la dérive. Elle a passé sa vie près d’un oncle Vania et à attendre un homme qui lui a préféré une autre . La veille, elle a rencontré dans un café André, violoniste à l’opéra qui passait par là. Ils ont parlé, parlé, d’eux, de leurs vies, ou d’une vie qui leur serait idéale. une parenthèse dans leur quotidien gris et solitaire.

Aujourd’hui, en cette seconde soirée, il vient la surprendre. Elle lui plait, il aimerait la séduire. Une soirée à l’aube de ce qui pourrait être une nouvelle vie s’ils tournaient une page, s’ils voulaient vivre dans la vie et ne pas passer la vie à attendre une autre vie hypothétique. André est prêt à s’inventer une vie avec Sonia, à jouer carte sur table, à cesser de rêver. La vodka va les aider à ouvrir leur coeur et leur âme, à leur donner de la force. En une soirée il a senti le parfum d’une autre vie.

Un couple en duo

Roland Marchisio, incarne André, un homme qui raconte « des fables, des petites fictions, des mensonges », pas méchants pour embellir sa vie. Sonia, Marie Vincent, se berce de l’illusion d’attendre un homme qui l’aime. André au fur et à mesure se dévoile, pour plaire à Sonia.

La pièce est tissée de petits moments qui dessinent une existence, de sentiments retenus, d’amour effleuré. Les comédiens nous prennent par la main. On voit se profiler une promesse de vie meilleure, un espoir que la vie peut être belle si l’on se remet au hasard et si l’on saisit sa chance.

Le couple de comédiens dans la vie, n’a aucun mal à se glisser dans l’univers de ce duo improbable réuni par les circonstances. Roland Marchisio donne au personnage toute l’empathie qui se dégage de sa personne ainsi qu’ une douce maladresse touchante. Marie Vincent, apporte sa force, son énergie, un désespoir contenu et toute l’émotion d’une femme qui attend malgré tout encore quelque chose de la vie. A eux d’eux, ils ont la force et l’âme.

Mise en scène Benoît Lavigne, Texte français Alain Delahaye  Avec Marie Vincent et Roland Marchisio
du mardi au dimanche à 19h Location : 01 48 74 76 99

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s