le Quatuor: Quand la musique est drôle!

J’étais hier au Théâtre de Paris. Le Quatuor fête ses 30 ans de spectacle ! Il ne les fait pas…
Près de moi, Clémentine Célarié, réjouie et hilare, à deux fauteuils Alain Sachs, en bon metteur en scène consciencieux prenaient des notes sur son petit carnet. Qu’il se rassure, le public en redemande.

Les quatre compères et je dirais même cinq avec Alain Sachs, le metteur en scène, conquièrent le public de tous âges avec la musique, l’imagination la poésie et la fantaisie. Presque un spectacle sans paroles mais avec beaucoup de notes et de chansons. Un régal qui met en joie.

Musique pour tous

Sur la scène, un portant avec des queues de pie et quatre chaises. Entrent quatre personnages à la queue leu-leu en pardessus et chapeau munis d’étuis à musique. Ils quittent leurs trenchs et endossent des vestes. L’un se retrouve avec une mini queue de pie. Qu’à cela ne tienne, il sort et revient vêtu en pompier. Le ton est donné.

En scène, trois fois rien mais beaucoup de talent. Une étoffe rouge, une toile qui deviendra chapiteau de cirque, les musiciens-comédiens-chanteurs jouent surtout de leurs instruments omniprésents, (violons, violoncelle, guitare et voix). Ils jouent aussi avec la fantaisie en mélangeant classique et pop, rock et folklore canadien, musique de cow-boy et spice-girls ! Tout cela sans se prendre au sérieux dans la pure tradition (mais renouvelée) du clown musicien.

Il y en a pour tous les goûts et tous les âges.

30 ans de spectacle

30 ans que Le Quatuor enchante par sa légèreté de virtuose, étonne par sa créativité et son imagination. Cette formation dynamite l’image du concertiste raide et compassé.

Ils sautent, dansent, chantent (pas mal), jouent avec un cintre en guise d’archet, font miauler la scie musicale, renouvellent les comptines, passent de Paganini, à la musique tzigane et entonnent un chant breton en bigoudaines de choc. Des chansons originales parsèment le spectacle. On apprend ainsi « que le chef d’orchestre a dit, il faut jouer plus pour gagner plus… »

Ils rient de tout sans cynisme et allègent les humeurs. S’il est bien vrai que la musique adoucit les moeurs, Le Quatuor les rend heureux !

avec Jean-Claude Camors, Laurent Vercambre, Pierre Ganem, Jean-Yves Lacombe Mise en scène : Alain Sachs Du mardi au samedi à 20h30 Dimanche à 15h30
Théâtre de Paris 15 rue Blanche 01.48.74.25.37

Une réponse à “le Quatuor: Quand la musique est drôle!

  1. 30 ans d’existence et toujours aussi drôles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s