Nénuphar ou nénufar? That is the question

Nénuphar ou nénufar? That is the question. En français dans le texte. Quand j’étais plus jeune, beaucoup plus jeune, je ne comprenais pas ce que « en français dans le texte » voulait dire. C’est pourtant clair mais bon, je devais être un peu niaise…comment ça oui?

Bref, je lis Le Parisien, journal que tout bon parisien ou parisienne lit, intello ou non, et que découvré-je:  depuis 1990 nénuphar s’écrit nénufar.
Bon pourquoi pas. A part les grenouilles, qui à ma connaissance ne sont pas tellement portées sur l’écriture, (moins que les crapauds plus concernés par les contes), qui écrit le mot nénuphar? Franchement!
En même temps il y a des gens qui se sont creusés, qui ont travaillé, étudié et été payés pour modifier le mot de nénu(f)phar.  Faut le faire. surtout que nénufar, c’est bien connu,  est un mot qu’on emploie à tout bout d’étang (pour changer de « champ »).

Si je continue ma lecture, je découvre encore plus fort, que les î et û ont été supprimés!
Tout s’explique! Voilà pourquoi mon correcteur d’orthographe clignote en rouge quand je tape goût. Je me disais c’est bizarre ce truc, je sais orthographier goût, quand même. On m’aurait menti? Et non depuis 20 ans, on l’écrit autrement et pas un péquin est au courant. Au fait, faut que j’arrête d’engueuler mes neveux…

En même temps ça me fait de la peine pour le î et le û, abandonnés, vilipendés, mis au rencart. On n’aime pas les anticonformistes dans ce pays. î et û, mes frères, émigrez en terre plus accueillante. L’Espagne, avec tous ses accents va bien vous faire une petite place, ou le Danemark avec leur O/ barré ou leur A ° avec un point au-dessus, peuvent bien faire ça pour des lettres européennes en perdition.Sinon prenez le maquis, il y a du monde!

Une question:  les noms propres, on simplifie, on modernise ou on continue d’ignorer ce dont tout le monde se fout? A priori la réforme faite pour faciliter la vie des scribouillards en tout genre n’a pas amélioré l’orthographe en général. Les étudiants commettent toujours un nombre invraisemblable de fautes et à mon avis, ce n’est pas que sur les î et les û! Fichons la paix aux  ^et replongeons-nous dans le Bescherelle!

Publicités

3 réponses à “Nénuphar ou nénufar? That is the question

  1. Je suis allée cueillir des nénuphars et des nénufars sur Wikipédia (une fois n’est pas coutume) et voilà ce que j’ai trouvé :
    « L’Académie française a écrit « nénufar » de 1762 jusqu’en 1935 (huitième édition de son Dictionnaire) et les rectifications orthographiques du français en 1990 préconisent de revenir à cette orthographe du fait de l’origine « arabo-persane » du mot (nînûfar), car le groupe ph serait conforme avec une translittération du phi (φ) du grec ancien mais pas du « f » (ﻑ) arabe.
    En adoptant la graphie « nénuphar » dans la huitième édition de leur Dictionnaire (achevée en 1935), les Académiciens se seraient laissé aller à un rapprochement sémantique avec les nymphes (ces dernières partageant avec les nénuphars un attrait certain pour l’eau), mais également avec le genre Nymphaea, qui est celui de certains nénuphars. Émile Littré avait comme seule entrée « nénufar » où il dénonçait déjà l’orthographe nénuphar comme fautive étymologiquement (elle figurait dans les dictionnaires de Thomas Corneille, Trévoux, Jean Nicot, Antoine Furetière).
    Par plaisanterie, on a appelé « guerre du Nénufar » ou « guerre du Nénuphar » les polémiques qui ont agité la France au début de l’année 1991 à propos des rectifications orthographiques. En 2005, une brochure exposant l’orthographe de 1990 a été éditée sous le titre Le millepatte sur un nénufar. »
    Ben moi j’adore ces « ptits bonbons » de notre langue qu’on met sous la langue et qu’on laisse fondre doucement en souriant à la fenêtre de ces batailles linguistiques qui nous laissent un peu désarmés et un peu pantois. Toutes ces joutes verbales sont aussi goûteuses (ou gouteuses?) qu’un bon vieux Zorro en noir et blanc. Que du bonheur! Merci.

  2. Eh, eh, il n’y a pas que nénufar…il y en a d’autres comme « ognon », « cuisseau » (au lieu de cuissot) etc…ce qui m’a donné l’idée de faire un cahier à la manière de Teesha Moore pour essayer d’y voir clair tout en gribouillant mes dessins et collages (www.anneprunet.fr).
    Je comprends pourquoi, notre fille qui est professeur de SVT, trouve dans ses copies des perles qu’on n’oserait même pas imaginer , et n’y fait plus attention car il lui faudrait des journées de 48h pour corriger toutes les copies!

    Nos enfants en CP vont peut-être apprendre la nouvelle orthographe (tiens il garde son ph, celui-là

    Peut-être que les enfants qui entrent en CP vont apprendre la nouvelle orthographe, mais comme les livres ne voont pas être réédités et que les journalistes ne vont certainement pas se recycler, ils vont y perdre leur latin et considèreront que l’orthographe (tiens, il garde son ph celui-là!)

  3. suite…n’a plus d’importance! Et on aura fait avancer la langue française!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s