Champs-Elysées: Illuminations complètement illuminées

Hier soir, je m’en allais voir Liz McComb à l’Espace Cardin (ça fait chic) quand, sortant d’un rendez-vous à l’Alma (encore plus chic) (en fait mon  dentiste, moins so chic), je me dis comme ça: « tiens il ne pleut pas, allez, je rallie la Concorde à pinces. »

Donc je me propulse sur les Champs-Elysées, histoire de faire le badaud de Noël, en zieutant les chalets trop mignons et ce qu’il y a dedans pas franchement festif. Mais bon c’est sympathique cette ambiance de Xmas churros. Que vois-je? Ce que je n’avais point encore découvert: les illuminations de Noël que le monde entier nous envie, que des millions de gens viennent de tous les coins de la planète pour les admirer: aaargggh!

Qu’ont-ils fait à nos arbres illuminés, à nos ampoules éclatantes, à nos étoiles filantes sur arbres. Les affreux, ils nous les ont troqués contre des soucoupes volantes posées sur les arbres.
Des espèces de câbles de couleurs des années 70 (c’est à dire orange. J’y étais, je connais). Les petits hommes verts ont débarqué et convaincu Delanoë de livrer Paris et sa plus belle avenue du monde aux soudards de Saturne et de ses anneaux.
Je comprends mieux son aversion des voitures, il est sous l’emprise de créatures venus d’ailleurs,… les écologistes. Mais oui, c’est cela, ce ne sont pas des soucoupes posées sur les arbres, ce sont des rayons de bicyclettes. un hommage au vélib’ou au Tour de France au choix, bref aux rois de la pédale.

Déçue, je continue de descendre l’avenue, où comme chacun sait: « au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit, il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées ». Effectivement, les chalets de nos amis les forains et de la vente en tout genre, sont de retour. D’année en année, le concept se sophistique. On trouve des toilettes, des restos (la churrascaria…je n’ai pas essayé), un salon de thé, des toilettes, et même des distributeurs de carte bleue volant (non pas qui volent, quoique, mais provisoires).

Vous avez aussi les pulls en cachemire (gaffe, vérifiez le pourcentage de cachemire, vous allez être surpris), les bougies, l’artisanat d’ailleurs (à mon avis de Chine, mais c’est mon avis), les poupées russes (parce que Noël, c’est brrrrr, il fait froid, froid, russe), une patinoire, des attractions, une expo d’automates payante (5€) et surtout, moi c’est ça que j’aime, des spécialités mondiales à déguster. Plutôt à baffrer, parce que manger élégamment le sandwich (merci de mettre du bon pain, ça serait meilleur) saucisse germanique-moutarde-tartiflette, cela relève de l’exploit.

Jambon à l’os, chili (ben ils fêtent aussi Noël là-bas), gaufres, chocolat, crêpes et saumon grillé au feu de bois. Ca c’est le plus original de l »avenue, vous voyez le saumon griller devant vous. Ca attire du monde.
Il manque la neige, mais il y a la musique de Noël, les commerçants qui font pour certains la gueule et le vin chaud à 3€ le verre. Un conseil, n’allez pas le prendre à la  deuxième cabane, après les gaufres, en remontant l’avenue par la droite, cette dame est aussi agréable qu’une porte de prison nord-coréenne.

Ah j’oubliais, il y a aussi une crèche, mais oui, le spirituel est représenté et ça tombe bien c’est Noël et en plus c’est gratuit. Et le fin du fin, près du pavillon Elysées Lenôtre, une affiche annonce…je vous le donne en mille: « ici (c’est précis), le père Noël descend tous les jours ». On ne se refuse rien sur les Champs, le père Noël, c’est ça qui a bouffé le budget et qu’ils nous ont mis des illuminations de malade.
Et il vient 4 fois par jour. Mazette, il doit être suisse. Ou alors il a une Rolex. 18h, 18h30, 19h30, 20h. Après il est gogo boy à Pigalle.

Allez-y c’est gai, c’est parfait pour l’after-work, ils ont même prévu des endroits où poser les verres. Comme dirait une copine qui a vu le film Intouchables, « c’est sympathique mais je m’attendais à plus fin ». La vie quotidienne n’est pas forcément fine, c’est juste la vie, le rire, l’amour, l’amitié, la bouffe et tout ça sur la plus belle avenue du monde.

Mais bon sang, remettez-nous les ampoules basse tension qui durent soi-disant 10 ans, sur ces p…d’arbres qu’on disent: Oh c’est beau! et pas Aaaargh, c’est quoi ça???

Une réponse à “Champs-Elysées: Illuminations complètement illuminées

  1. Si on voulait faire mauvaise tronche à la face du monde, c’est une réussite magistrale. A moins que des exégètes péteux aient eu le soutien logistique pour défendre cette calamiteuse déco dans les réseaux touristiques.
    Notre Avenue nationale s’en remettra, évidemment, mais comme symbole d’une année en chute libre avant celle d’un écrasement en fond de fosse, on ne pouvait trouver mieux.
    « Aux Champs déguisés / Aux Champs déguisés / Noël et Saint-Sylvestre / sont trahis, enlaidis / Il y a tout c’que vous fuyez / Aux Champs déguisés ! »… Joe, ne reviens pas, ils ont tout salopé !
    Cf. http://pamphletaire.blogspot.com/ pour le réquisitoire complet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s