Look grand froid: ELLE nous aide

Je ne peux pas sortir mais heureusement ELLE est là pour ne pas me le faire regretter. Comment ? En affichant sur son site 14 looks pour savoir s’habiller trendy par grand froid. Très important le côté trendy. Moi j’opte plus pour le côté chaud, bonnet-écharpe-chaussettes-gros pull) mais j’ai sûrement tort.

Les photos comme le texte, est tellement top que je ne peux que le reprendre et peut-être vous le décrypter…en partie. Enfin je ne suis pas sûre d’avoir le bon dico à défaut d’avoir le bon look.

Paris : boyish décontracté
déjà boyish, ça fait rom’chic bohémien du 6e pas franchement tiré à 4 épingles mais si en plus il est décontracté, wouah, tout est permis !

Des Chealsea boots ouvertes, un pantalon 7/8, un gros manteau : 3 pièces basiques qui associées relèvent du grand look.

C’est sûr que par grand froid, les boots qu’elles soient de Chelsea ou d’ailleurs, on les laisse ouvertes comme ça on se casse la gueule (je sais de quoi je parle, moi je tombe même quand elles sont fermées)et en plus ça permet des courants d’air , par – 7°C ça s’impose. Le pantalon 7/8, là aussi est bienvenu, il s’arrête à mi-mollet, tendance le fute feu de plancher pour attraper la mort. Et par-dessus ce new look de SDF de Montmartre, le gros manteau. Quand même, un truc chaud. Et encore mieux, le teddy bear est hors tendance, tellement qu’il est incontournable qui disent. Ben voilà c’est comme le sac Vuitton, il va tellement avec rien, qu’il finit par aller avec tout.

L’astuce grand froid : le manteau teddy bear, tellement hors tendance qu’il est incontournable. Porté sur un look boyish, il est signe de branchitude.
Mais c’est quoi ce texte de pédant ?

Paris : lady androgyne
Comment faire pour rendre cool un manteau XXL ? En le portant avec un slim roulotté, des creepers et une coiffure bien plaquée.

Pour avoir l’air cool (qui se traduit par froid)…Moi je trouve qu’elle a l’air de sortir de la douche, elle est propre c’est déjà ça, et elle a sauté dans ce qui se trouvait là, les pompes et le manteau de son mec ainsi que le jean de son petit frère.

L’astuce grand froid : un manteau volontairement trop grand.

Voilà une astuce incroyable, le manteau trop grand. On n’y aurait jamais pensé pour mettre par-dessous le pull à côtes irlandais…

C’est la pièce la plus facile de notre dressing, on l’enfile sur tout et c’est parti. Si on l’a judicieusement choisi à motif, on l’assortira d’un look à l’esprit Rockabilly pour l’encanailler.

Il me faut une trado, parce que je trouve qu’il est suffisamment encanaillé comme ça, le manteau XXL.

Paris : pop ladylike
Ce look relève de la créativité de la tête aux pieds. Ou comment donner des couleurs aux frimas hivernaux.

Créativité ??? Je n’aurais pas su mieux dire. Pour le coup rien ne va avec rien, mais c’est ça qui le rend incontournable (voir plus haut).
L’astuce grand froid : le pardessus animalier. On le porte comme n’importe quel autre manteau, en lui accordant les virées les plus folles.

Le pardessus animalieron peut essayer de faire comme Cruela et porter en sautoir son chat? Ca fera plus lady gaga.

Cette saison il aime flirter avec le look color block ou l’association de nuances pastel, plus drôles du sempiternel noir.

Mais c’est sûr le noir c’est ringue’. Sortez toutes vos pièces de couleur, mélangez, hop c’est réchauffé.

Paris : néo-sporty

On dit oui à ce look sporty branché qui dégage de la groove attitude.
Au secours !!! Moi je dis non au franglais-branchouille attitude.
Néo-sporty ? Mais où ça ? Dans mon collège, les bonnes-sœurs étaient moins gris souris que cette donzelle.

L’astuce grand froid : la parka.

C’est sûr que contre le froid, la parka est incontournable et je dirais même assez raisonnable.
C’est son grand retour. Assortie d’un long jupon, elle se pop-ise et l’équation mode frise ainsi la perfection.

L’équation mode ? La mode c’est des maths…voilà pourquoi ça me pose un problème.
…la perfection : ce look là c’est la perfection, le nec plus ultra pour affronter le grand froid ? Je vais rester hors mode ou à la maison.

New York : glam fatal
On aime la dégaine glamour de ce look. Un jean roulotté, des souliers Isabel Marant à bout pointu, une chemise unie : on ne demande pas plus.

Dégaine est le terme, quoique je trouve que les autres looks s’apparentaient plus à ce terme que celle-ci.
On ne demande pas plus
pour le grand froid (je rappelle) que : un pantalon court, un chemisier (uni semble important, ça doit être plus chaud que l’imprimé) et des escarpins tant qu’à faire sans collant mais estampillés. La marque ça réchauffe et pas que la carte bleue.

L’astuce grand froid : chaud en haut, froid en bas.

Ben voilà l’astuce, un chaud-froid de jeune fille c’est idéal pour le grand froid. Tu transpires en haut et tu te cailles en bas.

Porter des escarpins à même la peau relève du domaine de la science fiction ? Détrompez-vous, en vraie pro de la mode, vous pouvez oser.

En vrai pro de l’hiver, j’ai découvert sur le tard que le plus sûr moyen d’avoir chaud en hiver, c’est de porter des chaussures avec une semelle bien épaisse qui éloigne vos petons lovés dans des chaussettes laine, cachemire ou polaire, de l’asphalte. Et ça c’est une astuce testée et approuvée.

Pour les néophytes, mieux vaut les tenter en soirée, moins risqué.

Un conseil pour les fragiles qui prennent froid par les extrémités, la plupart des gens, vaut mieux changer de souliers en arrivant à la soirée.

Résumé : comme d’hab’ portez ce que vous voulez et ayez une bonne mutuelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s