Kiddo, la parisienne

Jeune, fraiche, souriante et talentueuse, voilà qui résument Kiddo. La jolie chanteuse, alias Anna Chalon et accessoirement fille de la comédienne et réalisatrice Zabou Breitman, offrira à l’automne, un premier album aux sons de blues. Normal que je la rencontre, son premier clip s’appelle La Parisienne!

Influences musicales et familiales

Kiddo est une jeune fille qui affiche le sourire et la détermination des personnes qui ont fait leur choix de vie. Se lancer à 22 ans dans la vie d’artiste est un vrai choix même si elle en connait tous les avantages et inconvénients, sa maman étant une enfant de la balle.Enfant elle joue comme son papa avec une petite guitare, entre au conservatoire à 8 ans pour apprendre la guitare, chante et écrit son premier texte à 10 ans, en anglais. « A la maison, on écoutait du blues, du jazz, ma mère nous parlait, à mon frère et moi, en anglais et nous montrait des dessins animés en version originale. Nous étions immergés dans la langue anglo-saxonne. »

A l’heure de choisir des études, elle opte pour le droit malgré son envie de faire de la musique. « Je ne me sentais pas prête à ce moment là, maintenant c’est bon ! »Maintenant, après une licence de droit, une école de musique à Londres puis à Boston, elle se sent prête à se lancer dans le grand bain artistique.

Le blues, le jazz et moi
« J’ai toujours été attirée par la musique et les Etats-Unis. Quand j’ai poursuivi mes études à Boston, j’ai senti que cette ambiance, cet environnement était fait pour moi. je baignais dans mes influences musicales, de blues, de jazz. »Elle enregistre à New-York son CD et y gagne son nom d’artiste.  » je savais que je voulais chanter sous un nom unisexe mais je ne savais pas lequel. Quand je suis arrivée en studio, j’étais entourée, moi toute petite, par de grands américains impressionnants, ils m’ont tout de suite surnommée Kiddo. J’ai adopté ce surnom !
Ces textes sont en anglais. « J’ai choisi d’écrire directement en anglais parce que c’est une langue qui m’est venue naturellement sur la musique que j’aimais. Je parle de cette année charnière de ma vie mentalement chargée, sur le départ de chez moi, la séparation d’avec ma famille, de découvertes de ma nouvelle vie et de toutes sortes de voyages. »
Une artiste en devenir
Kiddo s’envole, elle repart dans quelques heures pour New-York, la ville de tous les possibles. « Je me sens bien là-bas. Comme j’écris en anglais, et que je mets beaucoup de coeur dans mes textes, c’est frustrant qu’on ne me comprenne pas immédiatement. »
On pourra découvrir l’album à l’automne mais pour un avant-goût de son univers musical :
Si l’album de 12 chansons est écrit en anglais, son premier single s’appelle La Parisienne…preuve que les attaches sont toujours présentes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s