Guillaume Guérin: l’image, miroir de soi

Guillaume Guérin. ANTISYMBOL.015 HD filtre  Du 11 avril au 11 mai, LTD Gallery fête sa première année d’existence et expose l’un de ses artistes fétiches, le vidéaste-photographe Guillaume Guérin et sa série Le Diverti Se Ment jusqu’au 11 mai. L’occasion de découvrir un artiste et un art contemporain qui se nourrit d’images et de réflexion.

Les deux jeunes galeristes de LTD Gallery mettent un point d’honneur à mettre en valeur les travaux de leurs artistes. Pour l’exposition des photos et vidéos de Guillaume Guérin, la galerie a été repeinte de frais. Les oeuvres noir et blanc éclairées parfaitement, sont accrochées très simplement les unes à côté des autres. Pas de mise en scène ostentatoire, ici seule l’image et le spectateur face à cette image, comptent.

Pas de titre non plus qui influencerait le regard sur ce qu’a voulu immortaliser l’artiste dans cette série présentée sous le nom : Le Diverti Se Ment. Guillaume Guérin fait le constat que désormais le simple divertissement, l’image omniprésente, a remplacé l’imagination et la réflexion, la culture et la créativité de l’esprit. Il désire que chacun se pose la question de ce qu’il voit au lieu d’ingurgiter un produit déjà étiqueté et pré-expliqué.

Guillaume Guérin. ANTISYMBOL.010 HD[1] filtreIl recherche, (mais le peut-on réellement ?) à donner à voir une image neutre pour que nous voyons notre image même ou ce que nous sommes dans la photo. Il s’agit d’un échange, d’un outil, presque un objet transitionnel que Guillaume Guérin nous tend dans la recherche de notre moi.

L’artiste ne met pas en scène ses photos, il déclenche son objectif (objectif ?) quand il voit dans la nature, dans la rue, dans la vie, un écho à son travail en vidéo, un motif qu’il détourne souvent en inversant la réalité pour provoquer la recherche et bousculer les codes de l’image.

Guillaume Guérin. ANTISYMBOL.012 HDfiltre11 photos sont présentées ainsi que deux vidéos à l’intérieur de la galerie. L’une est plus figurative alors que l’autre qui lui fait écho, est plus abstraite. Mais chacune a été construite à partir de films tournés par le vidéaste et est accompagnée d’un son qui complète et sublime le sens de la vidéo. Là aussi, dans le mouvement des images qui se chevauchent, se mêlent, défilent ou trouent l’écran en se projetant vers celui qui regarde, la question est posée : que voyez-vous, vous ?

A l’extérieur si vous passez à la nuit tombée, une vidéo est projetée dans la vitrine et vous invite à une autre vision dans un contexte et un environnement différent. Une autre expérience.

LTD Gallery 18 rue Duret Paris 16e métro Argentine 01 45 00 22 40 du lundi au vendredi de 11h à 19h samedi de 14h à 19h

Publicités

Une réponse à “Guillaume Guérin: l’image, miroir de soi

  1. Je t’ai fait une capture d’cran pour te montrer la pub sur ton blog bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s