Miss Carpenter: Marianne James toutes voiles dehors

presentation_1_12Coincés, penseurs, esprits étroits, ne venez pas voir Miss Carpenter au théâtre Rive Gauche, vous ne vous en relèverez pas ! Marianne James s’en donne à coeur joie dans ce spectacle qu’elle a coécrit avec Sébastien Marnier. La chanteuse-comédienne, se permet tout : des extravagances, des répliques à l’emporte-pièce, des grossièretés, quelques vulgarités mais si bien amenées et si drôles qu’on ne peut que les lui pardonner. Elle donne même dans l’émotion. Un spectacle réjouissant d’une femme qui ose tout. C’est trop ? Et après ?

Marianne James dans Miss Carpenter au Rive-Gauche, me fait penser à Josiane Balasko sur scène ou à Clémentine Célarié. Toutes des nanas, « qui en ont » et qui sur scène assurent dans le jeu et dans la présence. Des filles qui n’ont peur de rien, ni du meilleur ni du pire.

playpicture_1_12La scène du Rive Gauche est étroite et pas simple à utiliser, qu’importe ! On saisit très bien que Miss Carpenter vit dans le rêve et s’imagine occuper un 600 m². Son salon est minuscule ? Il y a l’essentiel, le divan rococo et Marilyn, la chienne… actrice incontournable de cette pièce. La vedette ce n’est pas le décor comme dans d’autres théâtres mais Marianne James aux tenues excentriques ô combien bien portées. On vient pour elle, pour la voir dans ses atours de star, raconter sa vie de vedette déchue cherchant du boulot avec Childéric du Pôle Emploi au téléphone. (« Paul qui ? ») C’est décalé et parfaitement invraisemblable. Qu’importe !

On commence par une Miss Carpenter qui tombe du haut de son balcon et échappe miraculeusement à la mort grâce à sa chevelure avec en fond scène, King Kong tombant de l’Empire State…le ton est donné. S’en suit une kyrielle d’essais et d’audition pour décrocher le job qui la ramènera parmi les grands, ceux qui comme elle ont obtenu un oscar. Mais l’a-t-elle vraiment obtenu ? Qu’importe !

vz-D66DB52F-62BE-428F-96A9-0A15B6751D77Il y a quelques longueurs en fin de spectacle et un temps pour se mettre dans l’ambiance, mais qu’importe, l’abattage en mots, en gestes, et son aplomb à oser toutes les situations, emportent le show. Une mise en scène pleine de trouvailles et de « bêtises » décalée comme l’histoire.

3 danseurs chanteurs mignons et complices aussi farfelus qu’elle , bruitent, fredonnent, sifflent, lui donnent la réplique et l’accompagnent dans ce délire qui réjouira ceux qui ne sont pas pisse-froid. Dans un climat aseptisé, cela fait du bien !

Une pièce de Marianne JAMES et Sébastien MARNIER Une mise en scène d’Éric-Emmanuel SCHMITT et Steve SUISSA Du mardi au samedi, en alternance, soit à 19h, soit à 21h, et matinée le dimanche à 17h30

Une réponse à “Miss Carpenter: Marianne James toutes voiles dehors

  1. Je suis aller voir la représentation du 26 septembre, c’était juste une tuerie ! (malgré qu’il fasse bien trop chaud dans le théâtre).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s