En passant

Parisian cocktail

Dans la série cocktails in Paris, j’ai testé le Parisian Pub. à Beaugrenelle, pôle Panoramic, rez-de-chaussée à côté des cinémas.Et bien ce n’est pas le repère escompté pour se boire un verre à moins de choisir la bière qui ne nécessite ni glace ni jus de fruit;;;.
Happy hours de 18h à 20h:bière à 6€ (50cl) et 5€ pour les cocktails sinon Le Bloody Mary est à 9€ ou le Parisian cucumber (je n’ai pas testé) à 11€.
Pour le test, Anita et moi choisissons. Mojito pour elle, Bloody Mary pour moi. Si vous avez envie de deviser tranquillement dans un cadre pas désagréable. Très bien. Mais si vous aviez envie d’un vrai cocktail, passez votre chemin.

Au comptoir, quelques copines trentenaires voire plus sortant du bureau, autour de moi, quelques jeunes filles et un couple d’amoureux en ce temps de Saint Valentin dont un couple formé d’un vieux beau en pantalon rouge et d’une plus très jeune pas encore vieille<; et des célibataires féminines d’un âge incertain; Au fond avec vue sur la Seine, les attablés pour le dîner.Après avoir consulté la carte, une feuille de papier style journal, salades classique: César, parisienne à 14€, plat du jour à 13€ pour le pot-au-feu, la morteau, la raie, la joue de boeuf, la pavé de saumon, des burgers et la spécialité de l’endroit la rôtisserie. On voit les poulets fermiers tourner derrière leur vitre (60€ pour 4). Et pour picorer des suggestions de 5 à 10 € et une planche apéro bien servie à 15€.

ImageNous goûtons en connaisseuses nos verres respectifs et nous en déduisons… que le patron doit militer pour « boire avec modération et retenue sur l’alcool ». On pourrait en prendre un second, on ne roulerait pas sous la table…mais on n’en prendra pas. A la question du serveur « ça s’est bien passé? » nous avons répondu « bof » avec la moue qui va avec…et Anita de préciser  » quand je bois de l’alcool, j’aime bien sentir l’alcool! ». Le barman a rétorqué « ce sont des doses de bar », à quoi j’ai répliqué « faut pas le noyer dans la glace et ce n’est pas mon premier cocktail, hips! »

Tout ça pour dire que l’endroit n’est pas désagréable, le service correct, mais côté biture, ce ne sera pas le repère d’Hemingway. Quoique par rapport aux autres « spots » de l’arrondissement, le Bloody Mary est servi d’un seul tenant et pas en kit. Quoique ce n’est pas forcément un progrès..Je vais finir par regretter cette version déstructurée, au moins là je pouvais doser la tomate. .

Prochaine étape un verre à L’Eclectic, désigné (le resto pas le verre), par Tom Dixon. Je sens qu’il sera meilleur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s