Plus fort

Parle plus bas car on pourrait bien nous entendre, ben on voudrait bien vous entendre mais on n’y arrive pas ! Plus fort, parlez plus fort ! Mesdemoiselles et messieurs les comédiens, au théâtre, parlez plus fort !

colonne_moris

J’ai pris comme illustration le roi lion au moins lui il rugit!! merci à Magicman pour la photo

Depuis quelques temps j’ai du mal à entendre le texte, alors je m’interroge, enfin je commence par interroger le voisin : on chuchote entre nous, « t’entends quelque chose toi ? ben… » ou je deviens sourde ou le volume sonore a baissé ou alors maintenant faut avoir le texte avec soi et le lire en même temps que les comédiens le disent comme les mélomanes qui au concert suivent la partition.

Je me suis dit bon, fantaisie de metteur en scène, ça va passer. Comme pour Phèdre, la saison dernière, j’ai cru vraiment que j’allais me lever et hurler plus fort ! Ca aurait eu de la gueule. Je me suis dégonflée, j’avoue.

Mais j’aurais adoré lancer entre deux vers (vers v e r s, pas verres, v e r r e s) en pleine comédie française, dans le silence le plus pesant : plus fort ! Le pied. Mais pas question, je suis bien élevée mais je regrette,  ou alors faudrait que je sirote quelques verres (verres pas vers).

Non mais ça commence à bien faire, c’est une mode ou quoi ? Ca fait moderne, de susurrer, de murmurer, de blablater dans sa barbe.

Je sais ! Ca doit faire cinéma, les metteurs en scène se croient au cinéma. C’est ça, mais le problème c’est qu’on est pas au  cinéma où là en revanche, le son est au top, on en prend plein les esgourdes avec le thx, le sursurround… c’est pas compliqué le héros marche sur une fourmi, on croit qu’il aplatit un éléphant, il marche dans une flaque d’eau, il remonte le Nil, bref, pour en revenir au théâtre c’est pas fait pour les vieux sans sonotone. Et pourtant les… seniors représentent une bonne partie de la clientèle.

Et en plus moi, en tant que journaliste, je suis à l’orchestre pas au poulailler mais les cochons de payants qui sont au deuxième balcon, je pense qu’ils entravent que d’alle…

Là je vous parle de grandes salles, mais dans les petites idem, on ne les entend pas plus. Exemple : A la Pépinière, Chambre froide, pièce glaçante malgré les rires où trois femmes se demandent si elles ne vont ou non se débarrasser de leurs maris insupportables, les trois comédiennes, à la première scène font la vaisselle, et que je te referme les tiroirs, et que j’te casse une assiette, j’entrechoque les verres et que j’t’ ferme les portes de placard, et en même temps elles parlent. Mais nous dans la salle, on dresse l’oreille entre deux claquements. Après, la vaisselle finie, ça s’arrange, je vous rassure.

Il y a les metteurs en scène pervers qui font jouer les comédiens de dos, pourquoi pas mais bon on m’a appris que quand on est dos au public on parle plus fort, et bien non, ça c’était avant, avant quand on pensait au public.

Il y a ceux qui font jouer les comédiens au fond de la scène et même, j’en ai vu,  derrière le décor.
Déjà qu’on ne les entendait pas, on ne les voit plus non plus. Mais si ça les dérange de jouer pour les spectateurs, ils peuvent rester entre eux pas de problème, nous on cocoonera à la maison, là au moins on peut monter le son de la télé.
Dis monsieur le comédien est-ce que tu veux bien parler un tout petit peu plus fort ? Merci.

Signé une spectatrice qui se veut du bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s