Marie Tudor? Pas vraiment

Cristiana Réali incarne Marie Tudor, la Bloody Mary, dans une mise en scène rythmée de Philippe Calvario à la Pépinère Théâtre. Si la pièce ne mérite pas qu’on se relève la nuit, le spectacle vaut le coup d’être vu pour la comédienne du rôle-titre, la troupe et la langue si « de nos jours » de Hugo.

marie-tudor-bigLes nobles,  ainsi que le légat du roi d’Espagne que doit épouser Marie, veulent perdre le favori de la reine, Fabiano Fabiani, Ce dernier a aussi séduit une orpheline recueillie par un ciseleur qu’elle va épouser, mais en fait elle est l’héritière d’un pair du royaume. Bref, le légat va informer la reine de la trahison pour qu’elle se venge de son amant et se servir du ciseleur pour ourdir une machination afin de faire tuer l’amant. Mais souvent femme varie… Marie va vouloir sauver le bien aimé… cornélien!

photo florian fromentin

photo florian fromentin

A la Pépinière Opéra, 12 comédiens emballent les spectateurs et encore plus la jeunesse pour ce classique monté très moderne. Je me demandais comment autant de personnages allaient pouvoir se mouvoir sur la petite scène de la Pépinière. Et bien en annexant la salle qui devient ruelle, antichambre… le rythme est soutenu et on suit les événements qui s’enchaînent avec l’envie de savoir ce qui se passera ensuite. Ce qui frappe, attire ou peut déplaire dans ce spectacle, c’est le côté « quotidien » donné à la pièce qui gomme le côté majesté: l’amant a un look de bad boy vêtu de cuir, le bourreau joue de la guitare électrique live et le parler hugolien se dévoile moderne dans ses ruptures de texte et de ton.

photo florian fromentin

photo florian fromentin

La belle Cristiana Réali incarne une femme tour à tour amoureuse puis vengeresse avant d’être désespérée. La comédienne revient au classique en arrivant à ne pas jouer du classique. Chapeau!

La Pépinière Théâtre

J’ai rencontré Cristiana Réali pour une interview agréable destinée au magazine Questions de Femmes. Nous avons passé deux heures charmantes à discuter du théâtre qu’elle a commencé à 12 ans et qu’elle n’a jamais quitté, de la vie, de sa famille et de ses envies  de personnages toujours différents. Elle rêve d’un rôle fort comme celle de la mère dans Mommy, une femme dépassée mais avec la rage de vivre, mais aussi une comédie à l’américaine. Tout est possible!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s