Comédies:romance et ménage à trois

Il y a de l’amour dans l’air. Au théâtre des Variétés,une comédie romantique avec Corinne Touzet, femme d’affaires qui a fort à faire pour remettre le clochard Christian Vadim  sur le droit chemin, à moins que ce ne soit le contraire. Au théâtre Montparnasse, encore de l’amour mais chez les seniors Patrick Chesnais et Evelyne Buyle incarnent un vieux couple qui  réinvente le ménage à trois pour satisfaire le mari, la femmes, et l’amante. Original.

40X60 nouveau départ WEB06-UN-NOUVEAU-DEPART
Au théâtre des Variétés
: Corinne Touzet, femmes d’affaires énergique et pleine de certitudes ne fait confiance qu’à elle-même. Bousculée par sa fille adolescente et idéaliste (Fanny Guillot), Catherine, invite à diner, le soir de Noël, Michel (Christian Vadim), le sdf qui squatte son palier (Christian Vadim). Contraint et forcé, il accepte et …reste. Car Catherine, la battante, a trouvé un challenge à sa hauteur: donner un nouveau départ à son protégé, victime de la crise économique. Mais Michel, homme gentil, un peu perdu, ne va pas être aussi malléable que cela. Surtout qu’il n’est pas insensible au charme de son hôtesse qui elle, a mis de côté sa vie de femme. La pièce est une comédie romantique délicate et pleine de charme, un peu comme ces comédies américaines en noir et blanc pleine de peps où les personnages se chamaillent avant de tomber amoureux. Le duo Corinne Touzet- Christian Vadim est très juste. Le comédien. est comme le bon vin, il se bonifie avec le temps. Corinne Touzet apporte son énergie et son élégance, lui, son côté affable et énamouré, à cette pièce bien écrite par Antoine Rault et mis en scène avec légèreté par Christophe Lidon. Le décor de Catherine Bluwal évoquant en quelques traits, un appartement haussmannien est très réussi. Un joli moment où l’on s’amuse agréablement.   

affiche_une_famille_modele

scene02 famille modèle

Au théâtre Montparnasse: Evelyne Buyle  et Patrick Chesnais forment un vieux couple. Les enfants sont partis. Bernard aime Annie, seulement  Bernard a encore des besoins que son épouse ne tient plus à satisfaire. Elle le laisse libre d’aller voir ailleurs…ce qu’il a déjà fait en allant voir la voisine (Véronique Boulanger). Seulement la voisine veut avoir son Bernard pour elle toute seule. Alors Bernard déménage…mais Annie ne peut vivre sans Bernard.  Il va falloir songer à organiser une vie pour que tout le monde y trouve son compte et là c’est pas gagné! Le sujet au théâtre est original. La pièce d’Ivan Calbérac aborde le sexe des seniors mais aussi le prolongement de la vie et de ce qu’on est prêt à faire par amour. Le spectacle de Chesnais, champion des hésitations et des onomatopées, pris entre ces (ses) deux femmes est très drôle. Evelyne Buyle est tout en subtilités. Un bon spectacle à partager avec ses aïeux!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s