Rural: première auberge Marc Veyrat à Paris

Marc Veyrat, mardi dernier, était au four et au moulin pour la soirée d’ouverture de Rural. Son restaurant ou plutôt son auberge aux allures de relais des alpages est un morceau de campagne en plein Palais des Congrès. Au menu: bons produits de Savoie, plats de tradition, décor de Lionel Jadot, bois et peaux de mouton et cabane pour les enfants. Un concept campagne à la ville goûteux et très sympathique à moins de 30€!

Dès l’entrée et même à travers les baies vitrées de l’espace de 600m² et 200 couverts, on aperçoit les grosses tables en bois, les tissus bariolés et les peaux de mouton sur les bancs, les cartes postales anciennes accrochées au mur et la vaisselle dépareillée tout juste sortie du vaisselier de l’arrière-grand-mère.  Le tout donne une ambiance chaleureuse où il ne manquerait plus qu’une cheminée au centre.

Ouvert dès le petit-déjeuner (croissant ou brioche, pain campagnard, beurre bio et confitures, jus de fruit bio et boisson chaude, 8€) vous pouvez y déjeuner, dîner et y grignoter toute la journée.

Lors de la soirée de lancement très fréquentée, j’ai goûté les cochonnailles du Tarn, jambon, de pays, saucisse de foie, terrine de campagne., caillette….ainsi que les fromages du somptueux buffet. Comme personne n’avait expliqué le déroulement de la soirée, les invités se servaient copieusement des fromages avant que Marc Veyrat ne vienne remettre de l’ordre en dirigeant tout le monde sur la cuisine.

Et c’est là que nous avons pu savourer la délicieuse soupe d’orties et le pormonier (saucisse de porc et légumes) très savoureuse. Mon père étant du Dauphiné, je connais les caillettes et saucisses d’herbes et je peux vous dire que celles du Rural sont super bonnes.
Côté buffet des desserts, j’ai trouvé sans trop de caract-ère le gâteau de Savoie aux myrtilles, mais j’ai apprécié énormément la crème à la verveine, très fraîche, le sabayon de semoule délicat, la tarte à la praline,  ainsi que  la crème à la chicorée.

J’y retournerai pour les bons produits frais, de qualité et pour les plats   authentiques sans chichis, mijotés et réconfortants qu’on déguste sans remord en bonne compagnie. un jour de vacances.
Le service, malgré la foule, était charmant et souriant bien qu’un peu débordé.

Entrée/plat ou plat/dessert: 24€, Entrée, plat, dessert: 29,50€

Photos de l’inauguration Jean-Michel Crozières
Autres photos: Isabelle Kanako

Une réponse à “Rural: première auberge Marc Veyrat à Paris

  1. Pingback: Rural, le retour: satisfaction mitigée | Parisienne à Paris - Choses vues à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s