Quoi de neuf à Paris? Le Fouquet’s!

Le Fouquet’s, classé 5 étoiles Luxe, a réouvert après 6 mois de travaux, menés tambour battant. Jacques Garcia a repensé le style en changeant par touches la décoration que ce soit à la brasserie ou dans l’hôtel. Le designer donne de la modernité aux lieux tout en respectant l’histoire de la maison. Il y a un endroit pour chaque envie au Fouquet’s: dormir, manger, prendre un verre, travailler, donner ses rendez-vous, profiter du jardin, nager, se faire belle (ou beau)…au choix. Visite express.

Crédit photos Marc Berenguer (sauf une)

Dans la brasserie, les habitués ne seront pas perdus, les photos des stars de cinéma ont été remises aux mêmes places. Mais si vous regardez bien, les fauteuils  ne sont plus les mêmes, le rouge a cédé en partie sa place au noir, plus moderne et des banquettes ont fait leur entrée.

Le bar de l’escadrille n’a pas bougé, normal les boiseries sont classées, mais il est plus vaste et accueillera un dj en soirée. Voilà côté Champs Elysées.

Côté George V,  l’ambiance sera festive. Courant septembre, entre la brasserie et l’hôtel, un e.bar,  le Marta,  fera le bonheur des adeptes de la nuit.

Le lobby arbore une ambiance de maison cossue parisienne avec de petits salons cosy aux airs d’alcôves. Décidément, c’est une tendance dans l’air pour la déco. Aurions-nous envie de la chaleur du foyer même ailleurs que chez soi? Cela parait idéal pour donner ses rendez-vous, discuter tranquille ou travailler. La direction tient à ce que les parisiens en profitent!


Allons voir les chambres. Je suis impatiente de voir les changements, car j’étais là à l’inauguration il y a 9 ans. 

Les couloirs ont été agrémentés d’une moquette épaisse. La plus petite chambre affiche 37 m²  et la suite Paris, 535 m² (en privatisant tout le 5e étage). Chacune propose hall d’entrée, coin bureau et dressing.
photo V Guichard

Dans la suite supérieure 520 que nous visitons, le style est clairement Art Déco, l’ambiance est plus douce, plus claire et plus épurée. Le galuchat sur les bureaux et des têtes de lit matelassé triangle de la création, ont été conservés.

Evidemment la technique n’est pas oubliée mais dissimulée, comme la télévision dans le miroir. Voyage oblige, une malle-cabine abrite le bar dont les softs sont offerts. (une suite de 70m² coûte selon la saison entre 2000 et 3000 €). Avec 60% des chambres communicantes, il est facile de constituer un appartement.

Pièce, maîtresse des lieux, la salle de bain de granit noir propose douche et baignoire, séparées et télévision intégrée, un bel endroit pour se prélasser. 

Direction le sous-sol et le magnifique Spa avec piscine aux allures de salon bourgeois avec cheminée! Il est accessible à tous et n’est pas encore attribuée à une marque de soins qui bénéficiera de 6 cabines de soins dont une dédiée au maquillage et à la coiffure.

Des tableaux (bien connus) courent sur un mur alors que sur l’autre, faisant face, des miroirs les reflètent. Après quelques longueurs, un petit salon-bibliothèquetout à fait charmant est aménagé près du jacuzzi, pour se reposer, lire le journal ou boire le thé.

Au premier étage, le JOY se décline en restaurant élégant en rotonde, en bar-bibliothèque qui s’ouvre sur une terrasse-jardin très agréable. Un brunch y sera proposé en septembre.

18 nouvelles chambres et suites donnant sur les Champs-Elysées seront inaugurées en 2018. Il y aura sûrement d’autres nouveautés à venir car les choses ne sont pas fixées. L’équipe se donne le temps de voir comment la clientèle réagit pour faire évoluer la maison. 

Comme m’a dit Dominique Desseigne que j’ai pu interviewer lors du déjeuner de presse :  » il ne faut jamais s’endormir ».
Qu’avez vous mis de personnel dans cette rénovation?
« Je suis à l’écoute de ce qui se fait, j
’écoute le décorateur,  ce qu’il sent et je donne mes propres idées,  je discute avec lui, on échange, je mets ma patte. Je connais Jacques Garcia depuis 1990. Et je l’ai senti passionné et même rajeuni par le projet. Nous désirions mélanger traditionnel et modernité. Le Fouquet’s est une brasserie familiale , il était important d’intégrer ça. « 

Après la visite de presse, nous avons été conviés à un déjeuner pour goûter les nouveaux plats élaborés par Pierre Gagnaire pour la carte du Fouquet’s. A suivre sur un prochain post…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s