Emotions sur scène!

Deux pièces où les émotions  se font personnages et rendent visite à ceux qui les ressentent! Une jolie originales de donner la parole à notre intériorité!
J’ai déjà parlé de la pièce très réussie de Sophie Forte et Virginie Lemoine, Chagrin Pour Soi qui reprend au théâtre La Bruyère jusqu’au 28 avril.  Allez-y c’est drôle, original et plein de trouvailles.
La semaine dernière, j’ai vu la pièce d’Isabelle Mergault avec Gérard Jugnot La Raison d’Aymé.

Ici ce n’est pas une émotion mais la raison qui s’invite pour remettre dans le droit chemin de sa vie, Gérard Jugnot, amoureux d’une femme qui n’en veut qu’à son argent. Troublé par la belle, il ne suit que son coeur et n’écoute plus sa raison. Celle-ci décide de se matérialiser pour enfin lui faire entendre Raison! Et ça ne va pas être simple…

En voyage de noces à Venise, Aymé (Gérard Jugnot), est fou d’amour pour sa jeune femme enceinte (Anne-Sophie Germanaz). Il n’en revient pas qu’une femme comme elle aime un homme comme lui. De son côté Chloé qui ne déteste pas son mari mais qui ne l’aime pas non plus, a décidé de demander à un tueur à gages très scrupuleux (Philippe Beglia) et qui aime son métier, de liquider Aymé, histoire d’hériter. Mais bon, le coeur n’y est pas. Evidemment Aymé ne s’aperçoit de rien et à la faveur d’une pleine lune, sa Raison (une sylphide moulée de velours noir (Isabelle Mergault), déterminée et autoritaire, lui apparaît. Lui seul la voit et l’entend, ce qui va provoquer quiproquo et rebondissements. Elle va s’échiner à lui ouvrir les yeux. Mais le coeur n’a pas dit son dernier mot…

Le couple Mergault-Jugnot, fonctionne très bien et emporte le public malgré des ficelles assez grosses. Qu’importe, ça marche et les répliques sont bonnes. Isabelle Mergault a de la verve et Gérard Jugnot, de l’humanité. C’est une comédie  très réussie avec de très jolis décors de Jean Haas, où les bons sentiments (moi ça ne me déplaît pas) sont présents.
Le théâtre était plein et les spectateurs venus pour s’amuser en ont eu pour leur argent. S’ils pouvaient simplement ne pas parler comme dans leur salon, ça serait génial…

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s