Cinéma: après l’amour fou, L’amour Flou vu par Romane Bohringer

L’amour Flou, film écrit et réalisé par Romane Bohringer et Philippe Rebbot est fortement inspiré de leur histoire d’amour et de désamour. Une histoire personnelle et intime  que vivent bien des couples. Pour Romane, l’amour n’est plus là, mais il n’a pas complètement disparu et reste présent, un peu flou.  Alors pour ne pas faire exploser la famille par une séparation qui ne regarde que le couple, elle va trouver une solution  originale. Le film pourrait inspirer des « plus amoureux » qui s’entendent assez pour vivre séparément mais à côté.  

Romane Bohringer et Philippe Rebbot formait un couple heureux , ils eurent deux enfants et au bout de 10 ans, ne s’aimèrent plus. Mais ils ne se détestaient pas non plus. Après réflexion, pas question de barrer d’un trait de plume les souvenirs forgés par l’intimité. Pas question non plus de faire exploser la famille en vivant chacun de son côté. Et si on achetait deux appartements reliés par la chambre des enfants? Ainsi ils pourraient continuer à voir papa et maman comme avant!
Le film commence là où l’amour finit. Engueulades, visites chez leurs psy respectifs, annonce de la séparation à leur famille respective, vente de la maison et pose de la question: où va-t-on habiter?  C’est un promoteur qui trouve la solution: séparer deux appartements par une porte qui donne sur un « sas » ou un couloir (selon lui ou elle) qui s’ouvre sur la chambre des enfants. Ainsi Rose et Raoul pourront profiter de leurs parents à leur convenance.
Evidemment la pratique demande quelques ajustements qui donnent lieu à des situations rocambolesques et aux commentaires des amis. Et continuer une vie amoureuse alors que l’ex dort de l’autre côté du mur peut s’avérer périlleux…

Romane Bohringer et Philippe Rebbot nous content leur histoire en forçant le trait (quoique)… ils nous amusent par des situations cocasses et en faisant défiler une galerie de personnages hauts en couleurs, de l’ami des chiens au directeur d’école coiffé d’une moumoute,en passant par les vrais membres des familles des deux ex. Le propos se veut léger et joyeux dans la forme mais n’est pas exempt de fond.
Romane et Philippe essaient une autre façon de gérer leur séparation sans tout casser quand l’amour s’est enfui mais pas l’affection. On peut trouver cela utopique, irréaliste ou impossible mais cela ne fait pas de mal de rêver un peu. Et si en plus cela permet de résoudre la crise du logement, comme le mentionne Clémentine Autain qui fait partie de la distribution, c’est parfait!
Evidemment condition sine qua non pour se lancer dans l’aventure du « sépartement »: s’entendre un minimum. Vengeurs et revanchards, s’abstenir!

A l’avant-première du film L’amour flou, au MK2 Odéon, les spectateurs se sont bien amusés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s