Tchékhov plaisante au théâtre de Poche

Tchékhov, drôle? tu plaisantes? Et bien non le spectacle Tchékov à la Folie, au théâtre de Poche, le prouve. L’auteur russe célèbre pour ses pièces lentes et plombantes (que j’adore mais bon c’est vrai que c’est lent), sait faire rire aux éclats avec toujours en filigrane une vision aiguisée de l’âme humaine.

En plus de découvrir ces pièces rarement jouées en dehors des cours de théâtre, vous apprécierez le jeu inénarrable d’Emeline Bayart qui tel son homonyme pourfend les répliques de ses mimiques et attitudes extravagantes et exacerbées mais toujours justes.Un régal!
Philippe Tesson ne boudait pas son plaisir de nous présenter les oeuvres de Tchékhov,
deux pièces courtes (La Demande en Mariage et L’Ours), le jour de la première de Tchékov à la folie, demandant même à l’une de ses ouvreuses russe une traduction simultanée de ses propos. 
La première pièce: La Demande en mariage voit un prétendant endimanché venir demander en mariage la fille de son voisin. Chacun possède une ferme et des terres. Nous sommes à la campagne, comme le meuglement d’une vache nous plante le décor. Le père est d’accord. La promise est toute émoustillée de la demande qu’elle attend. Mais un grain de sable, de la taille des prés aux boeufs va venir enrayer la marche vers le bonheur conjugal. A qui appartiennent-ils, à Lomov ou à sa promise? Attention la russe est susceptible.

La seconde pièce: L’Ours voit débarquer chez la veuve Ivanovna Popova, un énergumène désespéré nommé Smimov qui n’a qu’un but: récupérer l’argent que feu le mari de madame lui doit. C’est une question de vie ou de mort et il ne sortira pas avant que Madame ne l’ait payé. Mais Madame est en deuil et ne voit plus personne. Qu’à cela ne tienne, l’Ours va camper là!

Dans ces deux pièces, homme et femme s’étripent pour un oui ou pour un non, ils  s’affrontent  violemment et frontalement sous l’oeil effaré du père pour l’une et du serviteur pour l’autre. Car chez Tchékov les femmes ne jouent pas les faire-valoir, elles ont le verbe haut et des manières de tragédienne. Pas question pour elle de se laisser marcher sur les pieds! On y voit l’âme russe dans toutes ses expressions passant des lamentations à la folie. Si l’amour est au centre de ses deux « plaisanteries » comme disait Tchékhov, il y mêle aussi les petites vanités, l’orgueil, la vantardise… enfin tout ce qui fait un homme ou…une femme. La mise en scène serrée est emprise les comédiens dans un jeu dynamique et enlevé.

Trois comédiens jouent les 3 rôles:
Jean-Paul Farré est un père un peu roublard et un ours mal léché qui va s’adoucir en trouvant plus intransigeant que lui. 
Manuel Le Lièvre joue avec brio l’amoureux transi au coeur fragile et le serviteur dévoué.
Emelyne Bayart, nommée aux Molières pour son rôle dans Frou-Frou (où elle était géniale) incarne dans les deux pièces, une femme entière. Elle défend de haute lutte ses convictions sans oublier une grosse part de mauvaise foi. 
Emelyne Bayart  est à elle toute seule une bande dessinée. Ce qui ne veut pas dire qu’elle joue toute seule. Mais elle a des expressions et des mimiques, des tons et des intonations qui déclenchent les rires. Jean-Louis Benoît, le metteur en scène, voyait ses personnages en terriennes, qui ont les pieds sur terre. Cette comédienne a cette capacité de jouer avec tout son corps ses personnages;et ses répliques. Les éthérées ne sont pas pour elle! Jusqu’au 14 Juillet.
N’oubliez pas Bronx avec Francis Huster, un texte et une interprétation magnifique que j’avais vu aux Bouffes Parisiens il y a quelques années. A ne pas rater. Jusqu’au 7 juillet
Et aussi Un Coeur Simple, nommé aux Molières, une comédienne et un texte, du vrai théâtre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s