Conforama V Habitat, vainqueur Conforama

A l’heure où Conforama annonce la fermeture de magasins, où Habitat a déjà fermé bon nombre de boutiques à Paris, les deux marques ont présenté la collection hiver 2019. Entre les deux, mon coeur a balancé pour Conforama et de loin. Si la déco conforamienne ne révolutionne pas l’art de la décoration intérieure, elle est pile poil dans la tendance, cocooning et gaie!

Commençons par mon préféré: à la présentation Conforama, de jolis petites descentes de lit nous accueillent. Elles peuvent aussi se mettre sous un lampadaire, près d’un bureau, agrémenter un espace de lecture, décorer une chambre d’enfant… Une forme de peau de bête (petite) en gris, bleu ou rose poudré. Doux et cosy. Elles sont sympathiques avec leurs coussins assortis. .


Encore plus de cocooning avec les canapés et fauteuils (petits ou larges) en velours vert émeraude, rose poudré ou bleu profond. C’est quand déjà que revient le froid?


J’aime les lampes, lampadaires et tout ce qui diffuse de la lumière. La collection propose des suspensions, lampes et lampadaires inspirées années 50, bois et métal.

J’ai apprécié les bout de canapé rond Elias en pin et polyester (35 et 45 €) avec une attache cuir tout comme la commode Rick bois vert d’eau, grisé

Pur les plus classiques, vous trouverez aussi l’ambiance noir, bois , métal et des coussins et parure de lit, tendance nature.

Chez Conforama, on ne se la pète pas en design soi-disant avant-gardiste. C’est très « inspiré » des designers danois ou italiens, de l’air du temps et ça marche bien. La collection est sympathique!

Chez Habitat, la collection est revendiquée design avec aux commandes un nouveau directeur de collection aux pieds nus et chemise blanche, Franck Galibert.

Ce que j’aime: dans la collection Chicago, industrielle et graphique, les objets, canapés, tables et guéridons inspirés Art Déco sont chics. La table Ariane en noyer et laiton brossé est épurée et fine. 590€, la méridienne Cajou en velours bleu ou rouge a des contours renflés accueillants.

Art de la table collection Chicago: le grès à l’honneur dont la cuisson fait de chaque pièce un modèle unique. Dans le ton nature et rustique chic.

Dans la collection Vallauris, j’aime le canapé Melchior en velours orange  pétant dessiné par Adrien Carvès. (1199€ 2 places), le coussin Omar au motif de raton-laveur. Pour le reste, je trouve la collection criarde. et pas très chaleureuse.

Toutes ces nouveautés seront disponibles dès septembre 2019.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s