Archives de Catégorie: CA VAUT LE DETOUR

sorties, musées, expos, spectacles…

En passant

Deux récits de vie dans deux pièces qui n’ont rien à voir entre elles mais ont tout de même un point commun: le retour dans le passé qui explique bien des actes présents. Dans Mémoires d’un Tricheur,  le seul roman … Lire la suite

En passant

Ah l’amour… que peut-on faire par amour? Imaginer les plus belles folies pour l’amour de sa femme comme dans En attendant Bojangles ou lancer un petit jeu pour maintenir le mystère entre époux, comme dans la pièce Deux mensonges et  une vérité. Deux … Lire la suite

En passant

Pour la Saint Valentin, si vous optiez pour le dessert pour un éclair à fleur de cassis? Une sensation fraîche et un parti pris de fruit assumé. Il faut aimer le cassis,  dit aussi groseillier noir, ça ne plaira pas … Lire la suite

En passant

Du 7 au 11 février le ballet Béjart Lausanne donne La Flûte Enchantée au Palais des Congrès. Une occasion d’admirer la troupe qui garde intact l’esprit de son créateur. La tournée internationale de la compagnie, le Béjart balet Lausanne, passe … Lire la suite

N’oubliez pas les crêpes de la Chandeleur!

Envie de crêpes mais savoureuse avec de bons produits, un genre de Rolls de la crêpe? Vous les trouverez au Breizh café dans le 3e , rue Vieille du Temple ou à Odéon. Le sous-titre de l’endroit est « la crêpe autrement ». Dans le Marais, il y a le resto mais aussi l’épicerie fine bretonne avec tous les produits succulents à mettre dans la galette… oups, j’ai failli écrire crêpe! Cidre, farine, beurre salé, caramel beurre salé, confiture…

J’aime bien aussi le 142, la crêperie moderne dans le 15e. Un décor qui n’a rien à voir avec les crêperies traditionnelles (que j’aime bien par ailleurs) de la rue d’Odessa ou alentour de Montparnasse. Relisez mon article 

Bon après si vous voulez faire des galettes et des crêpes, ce n’est pas très compliqué non plus, faut juste de la patience ou un qui fait les crêpes et les autres qui les mangent!

Vous pouvez apprendre à les faire à Saint Malo intra muros… à l‘atelier de la crêpe. ça se mérite une bonne crêpe!

En passant

Pour compléter mon article il me manquait Patrick Roger, le maître au travail dans l’environnement qu’il chérit le plus: la transparence. Les 3 papes que vous retrouverez dans les boutiques à l’occasion de Pâques. 

Slava’s snowshow: attention ça va souffler!

Dans la nouvelle salle de la place d’Italie, le 13e art, qui a remplacé l’ancienne salle de cinéma, a débuté mercredi 13 décembre le spectacle de clowns russes Slava’s snowshow. (jusqu’au 7 janvier) Le moins qu’on puisse dire c’est que cela décoiffe au propre comme au figuré! C’est beau, touchant et drôle et aussi complètement déjanté. Ils sont fous ces russes!

Le Slava’s snow show est impossible à raconter.
Entre en scène un personnage  au nez rouge, barboteuse jaune et pantoufles poilues rouges, Assisyai. Il tient une corde qu’il va se mettre autour du coup.  Puis il tire la corde et à l’autre bout arrive un autre personnage qui lui aussi a une corde autour du coup. Surréaliste.

Puis débarque une tribu bizarre vêtue de grands pardessus verts avec mitaines et nez rouges, coiffée de chapka aux oreillettes démesurées et très expressives… S’en suit des saynètes mettant en scène ces personnages à la fois potaches, touchants et très drôles. On ne sait d’où ils viennent mais ils ont gardé, c’est sûr, leur âme d’enfant et une mélancolie toute slave. Un simple balai, un rideau et un lit feront un merveilleux radeau plongé dans la tempête…

Si aucune parole n’est prononcée, le spectacle n’est pas silencieux pour autant: musique, bruitages, sons, peuplent l’univers ouaté de ces grands enfants.

Slava Polunin est le créateur et metteur en scène de ce show depuis 25 ans. Fasciné par Charlie Chaplin, inspiré par le clown Leonid Yengibarov et par le Mime Marceau, il invente les mises en scène les plus incroyables ou les plus simples pour emmener les spectateurs dans sa tragi-comédie de la vie.
Rien ne lui semble impossible à réaliser sur scène. On en reste coi!

Attendez-vous à des trous d’air, des ballons comme autant de planètes volant dans le ciel du théâtre, une toile d’araignée géante et de la neige en pagaille et même en tempête.

Attention, si vous êtes dans les … rangs (je laisse la surprise), ces clowns sont aussi chapardeurs et facétieux et aiment bien faire participer la salle à leurs niches. Toute la salle… Un merveilleux spectacle de Noël tellement russe et tellement universel à la fois.