Archives de Catégorie: DEVORER/PICORER à Paris

restaurant, épicerie fine, traiteur,…bars à Paris

Secrets de Famille, un resto maison

Il y a quelques années, j’avais découvert Secrets de Familleun super resto, rapide et succulent  situé rue Blanche, en allant voir une pièce au théâtre de Paris.
J’ai réitéré l’expérience pour assister à La Perruche, salle Réjane, au même théâtre de Paris (où je ne peux malheureusement pas voir Vera,vu que l’attachée de presse est une cruche, oh ça rime). Et bien la qualité était toujours au rendez-vous pour cette adresse où l’on se restaure mieux qu’à la maison d’un fait maison excellent! Et j’ai payé mon repas!

Comme nous n’avions pas beaucoup de temps et que le lieu (style bistro moderne, rouge et gris) est exigu, j’avais appelé Secrets de Famille pour réserver. Malheureusement, pas de réservation possible le soir mais, m’a t-on dit « les spectateurs de la première pièce seront partis donc il devrait y avoir de la place ». Le fait est quand je suis arrivée, des tables étaient libres et en plus, le patron avait quand même réservé la table. Sympa.
La carte courte est simple mais les produits sont de qualité:carpaccio de boeuf, tartare de charolais, purée, salade de chèvre chaud, assiette auvergnate avec charcuterie et fromages, poulet,  Nous avons choisi le plat du jour, lasagne de veau et petits légumes + salade (14,50€). Slurps, Excellent. On s’est régalé. La sauce est cuisinée, a priori elle ne sort pas de la boîte et le pain pour saucer le tout est frais. Un bon resto sans bon pain ce n’est pas possible. Nous avions choisi un vin léger et agréable très correct. Malheureusement nous n’avions pas le temps de prendre un dessert (7€) mais j’ai regretté…le fondant au chocolat.

Le seul bémol: la petitesse des lieux qui fait que les tables sont très serrées, mais du coup on discute facilement avec le voisin qui se rend de toute façon au théâtre.
C’est un bistro où on ne fait que passer mais où on aimerait bien se poser où emporter les bons petits plats de Christiane et discuter un peu avec René.
Fermé le samedi midi, le dimanche et le lundi soir. Sinon ouvert de 7h30 à 15h et de 18h30 à 21h. 11 rue Blanche Paris 9e.  01 53 16 30 45

 

 

 

 

Publicités
En passant

Jacques Weber sur scène, c’est nornal. Mais Jacques Weber donnant vie aux souvenirs de Marcel Pagnol  en contant La Gloire de mon Père à La Scène, le restaurant une étoile de l’hôtel Prince de Galles, c’est unique. Pour cette 3e édition des dîners théâtraux, lundi 9 … Lire la suite

En passant

Que diriez-vous de commencer le printemps par une petite pomme de terre primeur AOP Ile de Ré? Non ce n’est pas de la pub pour la patate mais de l’information. Une façon de sortir de Paris! Alléchée par les pommes … Lire la suite

En passant

Dans le bel écrin de l’Intercontinental le Grand, gastronomes fous de chèvre ou de vache, venez lundi 19 mars, à la 3e édition du Cheese Day. Deux sessions: de 11h à 18h pour la cheese day ou de 18h à … Lire la suite

En passant

C’est bien de l’annoncer, mieux d’en parler après y être allé. Petit périple au salon de l’agriculture … et je n’ai pas croisé Emmanuel pourtant il était là! J’ai commencé par le pavillon 3 , celui des 13 régions françaises … Lire la suite

En passant

Pour la Saint Valentin, si vous optiez pour le dessert pour un éclair à fleur de cassis? Une sensation fraîche et un parti pris de fruit assumé. Il faut aimer le cassis,  dit aussi groseillier noir, ça ne plaira pas … Lire la suite

N’oubliez pas les crêpes de la Chandeleur!

Envie de crêpes mais savoureuse avec de bons produits, un genre de Rolls de la crêpe? Vous les trouverez au Breizh café dans le 3e , rue Vieille du Temple ou à Odéon. Le sous-titre de l’endroit est « la crêpe autrement ». Dans le Marais, il y a le resto mais aussi l’épicerie fine bretonne avec tous les produits succulents à mettre dans la galette… oups, j’ai failli écrire crêpe! Cidre, farine, beurre salé, caramel beurre salé, confiture…

J’aime bien aussi le 142, la crêperie moderne dans le 15e. Un décor qui n’a rien à voir avec les crêperies traditionnelles (que j’aime bien par ailleurs) de la rue d’Odessa ou alentour de Montparnasse. Relisez mon article 

Bon après si vous voulez faire des galettes et des crêpes, ce n’est pas très compliqué non plus, faut juste de la patience ou un qui fait les crêpes et les autres qui les mangent!

Vous pouvez apprendre à les faire à Saint Malo intra muros… à l‘atelier de la crêpe. ça se mérite une bonne crêpe!