Archives de Tag: mojito

Les Ondes:mojito à l’eau

Sortant du théâtre du Ranelagh, après avoir vu un spectacle moyen, enfin quelconque, nous décidâmes de nous envoyer un verre derrière la cravate, bref se taper un gorgeon pour se remettre.

Je dis « nous » parce que j’étais en compagnie d’une amie, régionale de l’étape, (qui habite dans le 16e, rive droite, alors que moi je suis rive gauche dans la 15e pratiquement en face de chez elle. Et si, elle me côtoie tout de même. Mais il faut dire c’est une bonne personne.)

Bref, je suggère le Zebra square. C’est que dans les parages, vers 22h30, le cocktail ne court pas les rues. ma copine, jouant la fille simple, me rétorque (presque aussi bien que les comédiens vus précédemment), « ah non, c’est branché, j’y suis allée une fois j’aime pas. Et en plus c’est cher »

Bon, moi aussi j’y suis allée deux fois. L’une pour interviewer un acteur qui déjeunait alors que moi, non. Et la deuxième fois pour interviewer Edouard Baer qui m’a offert un verre, classe et charmant.

Donc nous entrons à côté, à la brasserie où s’attardent encore pas mal de personnes et nous commandons un mojito. enfin, deux.

Deux minutes chrono en main, attérit sur notre table …la note.

Personnellement même dans le pire des bouis-bouis (si j’en ai fait), je n’ai jamais vu ça.

Cela voulait-il dire que nous pouvions payer et partir, je m’interroge?

10 mn plus tard, les cocktails, enfin les verres, enfin des boissons arrivent.

Normalement le mojito, c’est: du rhum, de la menthe, du sucre, des glaçons…enfin de l’alcool avec des plantes.

Et bien là:

 Rhum, rien. Menthe: rien. Mais question glaçons: à foison!

En résumé: Mojito à l’eau. 

Mais même pas un virgin mojito, non. Parce que j’en ai déjà bu au Plaza Athénée, au Murano, ça a du goût et c’est même bon. Si, si je vous assure.

Là, rien. Une publicité vivante pour la ligue anti-alcoolique.

Après avoir discuté plutôt que déguster, nous avons payé.

Après que le serveur soit passé bien 12 fois à côté de notre table.

Et oui, nous, bêtement on paye le cocktail au prix du cocktail, pas de la menthe à l’eau. Surtout que la menthe à l’eau aurait été encore trop chère vu qu’il n’y avait que de l’eau, même pas de source, voire minérale.

En réglant la note, (2 fois 8,50€, c’est moins que dans beaucoup d’endroit au prix du rhum mais au prix de l’eau du robinet, c’est pas donné) ma copine Anne, qui est une fille gentille mais à qui il ne faut pas marcher sur les pieds, déclare au garçon:

« Vous pourrez dire au barman qu’il n’y avait pas beaucoup de rhum dans ces cocktails ».

Réponse fine du loufiah: « Ah, vous trouvez? »

Ben surtout, on a trouvé que l’on se fichait de nous. Donc, la prochaine fois que boire un mojito viendra nous titiller, je consulterai le Figaro et sa liste des meilleurs Mojitos! ah mais.

BRASSERIE LES ONDES

2 AVENUE DE VERSAILLES Paris, 16e.
Je ne mets pas le téléphone, de toute façon… je prèfère mettre le palmarès du Figaro.